Le 1er décembre avait lieu l’Assemblée Générale du Vélo Club Roannais dans les emblématiques locaux rue Joanny Augé avec, en sa qualité de président, Ludovic Charnet comme maitre de cérémonie.


Plus d’une cinquantaine de personnes ont répondu présent pour assister à l’AG 2017

S’il fallait faire court nous nous serions arrêté sur le fait que pour cette saison 2017, le VCR a stabilisé son effectif regroupant 90 licenciés, qu’il a organisé 6 courses et 3 bourses à vélo tout en signant 18 victoires toutes catégories confondues des poussins aux licenciés FSGT. Mais, comme tout membres d’une association sportive le sait, une AG ne s’arrête pas à ça. Le VCR a ainsi pu faire part des satisfactions et des déceptions qui ont marqué cette saison 2017 tout en annonçant la couleur pour 2018.

Du côté des bonnes nouvelles, on note l’obtention des 3 labels “Baby vélo”, “École de vélo” et “Club compétition” qui font écho à la réforme du système de labellisation des clubs mise en place par la Fédération Française de Cyclisme au cours de l’année. Le club fait désormais partie des 153 clubs Français et 26 de la région AURA à posséder au moins un de ces labels. Le club se satisfait également des actions faites au cœur du Roannais avec des présences sur des événements locaux afin de promouvoir le sport (Vital Sport, École des Sports, Semaine Sport/Santé, Téléthon, Relook Art Event) ainsi que de nombreuses interventions en centre socio-culturel sur des ateliers mécaniques, sécurité routière et encadrement de sortie pour un total d’environ 10 journées et 200 jeunes touchés avec la volonté d’acquérir de futur licencié. Tous n’est pas rose malheureusement et le club a du faire face à deux pertes. La première est celle de son désormais ex-partenaire Bouticycle suite au dépôt de bilan de ce dernier et la seconde est celle du coureur junior Timothé Fournel désormais membre du CR4C.

Niveau finance, il a été rappelé que le budget prévisionnel voté pour cette saison lors de la précédente AG s’élevait à 130 000 € pour un total de dépense qui fut finalement de 127 257,83 € pour une entrée de 128 681,58€ soit un bénéfice de 1423,65€ sur la saison. L’année 2018 va apporter beaucoup de fraîcheur au VCR puisque le budget prévisionnel pour la saison à venir devrait s’élever à 170 000 €. Il permettra ainsi de réaliser les travaux de rénovation des locaux, d’offrir au club un camion-atelier en partenariat avec le groupe PSA et d’anticiper la vieillesse du parc de véhicule pour éviter des frais répétitifs en réparation. Avec un grand sourire devant l’assistance et les élus présents, Ludovic Charnet a également souligné le pas réalisé par les instances régionales pour investir et soutenir le monde du cyclisme.

Au vue des ambitions, 2018 a tout d’une superbe année pour le Vélo Club Roannais qui espère conserver son effectif et croit en une hausse des licenciés en école de vélo (5-14 ans). Cela passera par un investissement dans la section VTT afin de séduire ce jeune public. Le stage hivernal ainsi que les bourses à vélo, véritable succès de la saison 2017, seront également renouvelés. À noter que le VCR fait également appel au mécénat si jamais un entrepreneur local est attiré par un projet commun auprès du club. C’est en parallèle que le club roannais va proposer des services tels que le prêt de sa salle de conférence ou même de VTT tout en officialisant la future mise en place d’une newsletter afin de présenter les partenaires maillots de manière périodique. Enfin, la grande nouvelle de la soirée est également l’annonce de l’organisation, par le VCR, des Championnats de la Loire qui auront lieu à Riorges le 8 Mai. Le club espère qu’un maximum de catégories masculines comme féminines pourront être représentées.

Pour terminer cette soirée, Ludovic Charnet a également faire part de sa volonté de réécrire le projet associatif du club en lien avec le projet pédagogique qui perdurera sur les 5 années à venir.

Parlons Sports remercie le Vélo Club Roannais pour son invitation et souhaite au club de réaliser au mieux leurs projets en 2018 qui permettront de marquer un peu plus l’histoire du sport dans le Roannais.