Six mois après la finale perdue à Édimbourg, les Clermontois vont tenter de l’emporter sur la pelouse des Saracens, doubles champions d’Europe en titre. Pas une mince affaire bien que les Anglais ne soient pas dans leur meilleure forme actuellement.

C’est un choc qui attend l’ASM Clermont demain en Coupe d’Europe avant de débuter le “Boxing Day” du Top 14. Les “Jaunards” se déplacent sur la pelouse des Saracens, double champions d’Europe en titre et bourreaux des Clermontois en finale l’an dernier à Murrayfield (17-28). S’il existe bien un goût de revanche, l’enjeu est aussi capital car il va surement déterminer la première place de la poule 2 où les deux clubs sont quasiment à égalité (10 pts pour les Anglais, 9 pour les Clermontois) après deux succès chacun. Le match retour aura lieu dans 15 jours au stade Marcel-Michelin. C’est donc un moment clé dans la saison de l’ASM Clermont. Toujours privé de nombreux blessés et notamment de son ouvreur Luke McAlister arrivé en tant que joker médical, Franck Azéma a choisi d’aligner un autre ancien All Black à l’ouverture : Isaia Toeava, utilisé habituellement à l’arrière. En tout, il y a pas moins de neuf changements dans le XV de départ auvergnat par rapport au match face à Agen (35-26) dimanche dernier. Spedding, Fofana, Raka, Parra (qui prend le capitanat), Lapandry, Lee, Cancoriet, Timani et Falgoux sont notamment titulaires.

Côté Anglais, la confiance n’est pas au beau fixe. Les joueurs des Saracens n’ont plus gagné depuis le… 28 octobre ! En effet, ils restent sur une série de cinq défaites si l’on cumule le championnat anglais et la Coupe Anglo-Galloise. Cette série noire s’explique en grande partie par la ponction énorme de l’équipe nationale lors de la tournée de novembre. Beaucoup de joueurs ont porté les couleurs du XV de la Rose et ont laissé leur club démuni. 14 des 15 joueurs alignés demain sont internationaux dont 8 en équipe d’Angleterre. Parmi eux, on retrouve Owen Farrell, Alex Goode ou encore Mako Vunipola, familiers du Tournoi des 6 nationaux. Le champion du monde Sud-africain Schalk Burger, sacré en 2007 avec les Springboks, est titulaire aussi. Bref, du beau monde pour un match qui sent (déjà) la poudre.

Coup d’envoi, ce dimanche, à 15h15 à l’Allianz Park !

(Crédit photo : Odd Andersen / AFP)


Retrouvez toute l’actualité rugby grâce à Mercatovale !