Cette semaine, Parlons Sports est parti à la rencontre de la roannaise Anneline Coutinho, jeune triathlète de 19 ans et ex-pensionnaire du Roanne Triathlon. En 2014, après avoir eu son bac, elle est partie rejoindre Autun Triathlon (Bourgogne). Elle évolue en championnat élite national (1ère division) qui regroupe 14 équipes féminines où l’on retrouve les meilleures athlètes internationales. Anneline est actuellement en DUT Génie mécanique et productique qu’elle passera en 3 ans (études aménagées). Cela fait maintenant 9 ans qu’elle pratique la discipline qu’est le triathlon, sur les traces de son papa ; aujourd’hui Anneline répond à nos questions.

  • Parlons Sports : Peux-tu nous retracer ton parcours dans ta discipline, le triathlon ?

Anneline Coutinho : Je vais parler de mon palmarès jeune à partir de 2014., après avoir quitté Roanne. De 2014 à 2017, j’ai participé à de nombreux championnats de France, notamment le Championnat de France des ligues avec Rhône-Alpes (2ème) en 2014, celui avec la Bourgogne en 2015 (1er) puis 2017 (3ème) et enfin le Championnat de France de triathlon universitaire 2017 (2ème).

Je fais aussi parti d’un groupe d’entrainement basé à Saint-Etienne, Multriman (groupe d’entrainement à distance) où je suis encadrée par Christophe Bastie. J’essaye de descendre au moins une fois par semaine.

  • PS : Pourquoi le triathlon et pas seulement l’une des trois disciplines ?

A.CJ’aime le fait qu’il y ait une diversité dans l’entrainement et j’ai toujours aimé les sports combinés.

  • PS : Quel est ou quels sont tes objectifs à court et à long terme ?

A.CMes objectifs à court terme sont de se rapprocher du top 5 avec mon équipe sur le Grand Prix FFTRI (D1) et surtout de faire un podium dans ma catégorie sur le Half-Ironman de Vichy fin août. J’aimerai également dans quelques années passer sur du longue distance (Ironman).

Inter-régional à Vesoul – 1ère

  • PS : Quelles sont les plus grandes “compétitions” que tu as faites ?

A.CLes plus grandes compétitions auxquelles j’ai participé sont les étapes de D1 où j’ai la chance de côtoyer les meilleures mondiales et de partager des moments inoubliables avec mes coéquipières.

  • PS : Quel est ton meilleur souvenir ?

A.CMon meilleur souvenir… j’en ai beaucoup, mais je dirais ma 5ème place au championnat de France de duathlon en 2014 quand mon coach de l’époque m’a pris dans ses bras en pleurs pour me féliciter.

Parlons Sports est très heureux d’avoir fait la rencontre d’Anneline Coutinho souhaite tout le meilleur pour l’avenir à cette jeune roannaise !