Cette après-midi, les verts reprenaient la compétition avec la Coupe de France. Après leur stage en Espagne, les joueurs de Gasset devaient réagir après cette fin d’année complètement ratée.


45 premières minutes poussives…

Pourtant en supériorité numérique dès la 12e minute, les stéphanois vont se voir subir les attaques nîmoises. Les verts se créeront qu’une pauvre occasion, par un crochet mal négocié de Diony. Peu d’occasions, peu d’agressivité. On a l’impression de revoir les verts de fin 2017…

Une seconde mi-temps à l’honneur

Beric fait son grand retour à Geoffroy Guichard à la place d’Hernani, peu présent en première période. Les stéphanois seront donc plus offensifs. Cabella porte son équipe, mais trop peu accompagné, les verts ne trouvent pas le chemin des filets. A la 54e, Hamouma marque sur un coup franc de Cabella, mais, le but est refusé pour une position de hors-jeu. Les verts se trouvent plus d’occasions et prennent le dessus sur leur adversaire. Bamba fait son entrée à la 59e, en remplacement d’Hamouma qui effectuait sa reprise après une longue blessure. Nîmes se crée des occasions que sur coup de pied arrêté ou sur des mauvaises relances. C’est à la 63e, que Cabella trouve Beric qui trompe Valette de la tête, 1-0, une première délivrance pour le peuple vert. Les changements opérés par Gasset sont efficaces. Bamba double la mise peu de temps après (68e), suite à un centre d’Mbengue (2-0). Lacroix ira même toucher la barre d’une superbe tête, grâce encore à Cabella qui dresse un centre précis. A la 77e, Diousse fait son entrée à la place de Diony, une nouvelle fois décevant dans cette rencontre. Les verts, plus en confiance, vont aller de l’avant jusqu’au terme de ce match. Cabella aura été l’homme de ce match, omniprésent en phase d’attaque. L’ASSE s’impose donc 2 à 0 devant son public, qui aura redonné de la voix en cette fin de rencontre. Un soulagement pour les stéphanois qui reprennent goût à la victoire. Un coaching gagnant de Gasset, qui débute l’année 2018 de la meilleure des manières.

Les verts sont donc qualifié en 16e de finale de cette Coupe de France.