Après la piètre prestation stéphanoise hier soir à Saint-Symphorien (défaite 3-0), Jean-Louis Gasset a admis s’être trompé dans son onze de départ et s’est considéré comme le responsable de ce non-match.


En conférence de presse d’après-match, Jean-Louis Gasset a remis en question son coaching après la déroute stéphanoise :

“On ne peut pas jusqu’à aller dire que c’est désespérant. Aujourd’hui, nous avons fait un non-match, on a fait des cadeaux et nous n’avons pas eu de révolte. On sait qu’il faut beaucoup de temps pour remettre tout le monde dans le droit chemin. On va vite oublier ce match car il n’y a pas grand chose de positif. Le principal responsable de la défaite : c’est moi ! Je me suis trompé dans le onze. Je pensais emmener du sang frais. Mais je n’aurais pas du autant faire tourner. J’ai essayé de réfléchir avec un logique de préservation des joueurs, mais j’ai mal réfléchi. Aujourd’hui, j’ai été très mauvais d’avoir pensé pouvoir faire un turn-over. Sans les joueurs majeurs, l’ASSE manque de caractère. Il n’y a pas eu de révolte. Lorsque les matchs seront moins rapprochés, je me poserais moins de questions.”

Jessy Moulin, meilleur stéphanois hier en ayant encaissé 3 buts, veut quant-à-lui s’expliquer avec ces coéquipiers :

“J’espère qu’on ne va pas oublier qu’il ne faut pas reproduire ce genre de rencontre. J’espère surtout que l’on va discuter et se dire les choses maintenant. Ce n’est pas normal. On ne va pas continuer à parler et à dire les choses à chaud. On a pris 3-0, on n’est pas guéri. Je ne sais pas trop quoi dire. On pensait avoir retrouvé deux, trois valeurs contre Toulouse, malheureusement on ne les a pas appliqué ce soir. Si on arrive à revenir avant la pause, c’est différent, le gardien fait deux beaux arrêts. Il va falloir régler les problèmes.”

Comme l’a dit également Yann M’Vila hier, il va falloir mouiller le maillot pour espérer revenir dans la première partie du classement.