C’est la 20ème journée dans cette Ligue 1 Conforama et l’ASSE débute, à domicile, la phase retour en affrontant le Toulouse Football Club. Match capital pour les deux équipes qui se devaient de réaliser quelque chose afin de s’éloigner de la zone rouge.


Cinq des groupes de supporters des Verts dont les 2 groupes ultra ont décidé de boycotter les 10 minutes du début de match.

Du côté de Geoffroy Guichard, l’année 2018 a débuté par une action collective de 5 des groupes de supporters très marquante. Parfaitement respectée, elle a sûrement du faire son effet autant sur le terrain que du côté de la tribune présidentielle. En parlant de cette tribune, on a pu y noter la présence de Yann Mvila, dernière recrue des Verts qui n’était malheureusement pas qualifié aujourd’hui face à Toulouse. Sa présence sur la pelouse aurait d’ailleurs pu rapidement intervenir s’il avait commencé sur le banc puisque Jean-Louis Gasset a du réaliser son premier changement au bout d’une dizaine de minute après que Vincent Pajot soit tombé KO suite à un énorme duel aérien avec l’ex-stéphanois Max-Alain Gradel.

Un ancien de la maison qui a fait du mal à la défense stéphanoise fébrile dans les 40 premières minutes mais avec un Jessy Moulin vigilant pour remplacer Stéphane Ruffier encore suspendu pour 4 rencontres. En difficulté au milieu et devant, l’ASSE a attendu la demi-heure de jeu pour s’offrir sa première occasion sur un superbe enchaînement qui démarre avec une pichenette de Kévin-Théophile Catherine dans l’axe, remise d’Ole Selnaes puis volée arrêtée de Léo Lacroix qui file juste à côté du but du jeune Alban Lafont. Finalement c’est sur penalty que les Verts vont ouvrir la marque. On joue la 44ème minute dans le Chaudron et Andy Delort fauche maladroitement Bamba dans la surface. Robert Beric, de retour de prêt, prend ses responsabilités et transforme le pénalty. Justice est rendue pour l’ASSE qui aurait déjà du en obtenir un lors de la précédente action stéphanoise où Beric est taclé par derrière après une belle combinaison débuté par Bamba et Cabella qui aurait pu offrir un but dans le jeu au Slovène.

En deuxième période, Romain Hamouma aurait pu rapidement mettre les Verts à l’abri mais c’est un rebond qui va venir gêner l’ailier qui se présentait seul face à Lafont. Sur le banc, on décide finalement de jouer la sécurité et de reculer d’un cran. Assane Diousse rentre en piste à la place d’Hamouma alors que Toulouse remplace Andy Delort par Corentin Jean. Ce dernier va d’ailleurs mettre Moulin à l’épreuve mais le portier continue son festival de parades. 75ème minute dans le chaudron : Lafont sauve le TFC. Dans les 10 dernières minutes, les Verts auraient du finir à 10 après un tacle assassin de Bryan Dabo sur Sylla où Monsieur Lesage ne sort finalement que le jaune. Pas d’égalisation pour Toulouse à la 83ème, Jullien en position de hors-jeu avait parfaitement réceptionné un caviar de Gradel. En manque de réussite devant le but, l’ASSE va pourtant sécuriser sa victoire à domicile et peut remercier le duo Diop/Lafont. Sur l’action, Bamba déborde sur le côté droit et centre. Diop détourne le ballon et gêne la sortie de son gardien qui ne peut que repousser le ballon dans les pieds de Diousse qui n’a plus qu’à pousser le cuir dans le but vide. Le match est plié. Les Verts vont s’imposer 2 buts à 0.

Exemplaire à son poste, l’ASSE peut remercier Jessy Moulin, auteur d’un gros match où il s’est imposé de la première à la dernière minute du match. Le remplaçant habituel de Stéphane Ruffier prouve une nouvelle fois qu’on peut compter sur lui du côté du Forez. Le score ne reflète pas la rencontre car Toulouse méritait de réaliser quelque chose dans un Chaudron qui avait à cœur de voir son équipe se relancer. Le fond est là, la forme reste à confirmer dès mercredi face au FC Metz.

Composition des équipes :

AS Saint-Étienne :

Moulin – Catherine, Lacroix, Perrin, Gabriel Silva – Pajot (> Selnaes, 11e), Dabo, Cabella – Bamba, Hamouma (> Diousse, 57e), Beric (> Monnet-Paquet, 74e)

Toulouse FC :

Lafont – Amian, Diop, Jullien, Sylla – Sangaré, Imbula (> Sanogo, 69e), Blin – Somalia (> Durmaz, 75e), Gradel – Delort (> Jean, 59e)