Les andrézien-bouthéonais se déplaçaient en terre jurassienne ce samedi, pour disputer un match en retard de la 15ème journée. 


Alors que les hommes de Revelli entrent pour le mieux dans cette rencontre par l’intermédiaire de Desmartins (5e) et de Bennekrouf (6e) qui voient leur frappe passer tout près du but de Cattier. La réaction locale est immédiate par l’intermédiaire de Dia qui voient ses deux frappes repoussées (10e). Alors que la rencontre est parfaitement lancée et que les deux formations se rendent coup pour coup, c’est les coéquipiers d’Amieux qui vont trouver la faille en premier. Kaye bien lancée, se présente face à Cattier qui repousse sa frappe en corner. Lors de celui-ci, Robert trouve Chevalier qui domine dans la surface et ouvre le score de la tête (21e), 0-1. Les hommes de Moulin font tout pour revenir au score avant la pause en multipliant les offensives mais Markut répond présent. Le jurasudistes Saci cédera sa place suite à une blessure, Bon le remplacera (38e). L’ASF manque le coche de doublée la mise dans les arrêts de jeu, mais rentre aux vestiaires avec un avantage d’1 but à 0.

La seconde mi-temps débutera par un nouveau pressing haut des jurasudistes qui comptent bien revenir dans cette rencontre. Les protégés de Revelli vont se faire surprendre, suite à une récupération locale, Dia frappe à 18m, même si celle-ci est contrée, elle termine dans le filet de Markut, égalisation 1-1 (52e). Les locaux vont continuer de pousser pour aller chercher le succès à domicile, tandis que les visiteurs, eux, reculent. Lors d’un cafouillage dans la surface, Dia se voit doublé la mise, 2-1 (77e).

Jura Sud s’impose donc à domicile sur le score de 2-1.

A noté la bonne prestation de la recrue hivernale : Francis Kembolo. De plus, lors de la prochaine rencontre, le capitaine Chapuis fera son retour de suspension, de quoi relancer les rouges.

Le groupe Revelli reste co-leader de National 2 avec Villefranche (34 Points) en comptant un match en retard (à Paris).

Prochain match, à domicile avec la réception de l’ASM Belfort.