Duel de joueurs talentueux et spectaculaires en huitièmes de finale. Nick Kyrgios et Grigor Dimitrov se retrouvaient pour tenter de se qualifier en quart de finale. Dans une partie de plus de 3h30, les joueurs ont joué un tennis exceptionnel pour le plus grand plaisir du public.


Un match qui restera dans les mémoires des deux joueurs mais aussi des passionnés de tennis. Nick Kyrgios, vainqueur à Brisbane, trouve une attitude de vainqueur en 2018 et reste sur une victoire référence contre Tsonga. Le Bulgare, lui, avait été battu à Brisbane justement par l’Australien et arrivait avec un peu plus de pression compte tenu de sa demi-finale à défendre.

Le match a encore été un choc mental, puisque trois tie-breaks ont été disputés. Grigor Dimitrov a sorti le grand jeu au meilleur moment pour parvenir à chaque fois à prendre l’avantage dans ces jeux décisifs. Mais il faisait face à un défi de taille, Nick Kyrgios imprenable au service (36 aces) ne concédait que très peu de points et jouait un tennis très offensif pour mettre à mal le plus possible son adversaire. Dans le premier set, aucun break n’a été réalisé. Mais au second, le Bulgare break le premier mais ne peut pas conclure le set sur son service et doit donc attendre le tie-break. Nick Kyrgios, légèrement agacé par quelques histoires de cordages ou de fautes de pied se laisse distraire légèrement sur quelques points. Néanmoins, au troisième set, le fantasque Australien sort le grand jeu pour prendre le set avec des coups gagnant et des points de qualité monumentale !

Le quatrième set se joue dans une tension palpable mais le niveau de jeu reste toujours aussi exceptionnel. Dimitrov se procure plusieurs balles de break à 3-2 mais sauvées brillamment par Kyrgios. Toutefois, le jeu d’après, le numéro trois mondial va enfin prendre le service de l’Austrlaien et va servir pour le match après un smash raté de son adversaire… Mais la tension reprend le dessus et Grigor sort un très mauvais jeu de service et laisse revenir Nick Kyrgios. Au final, c’est encore au tie-break que le vainqueur du Masters prend le set et le match (7-6 ; 7-6 ; 4-6 ; 7-6). Il se qualifie donc pour les quarts de finale en Grand Chelem pour la quatrième fois de sa carrière et retrouvera Kyle Edmund.

Le match a été intense et d’un niveau de jeu admirable. Quelques péripéties ont déconcentré Kyrgios mais son talent n’est plus à prouver et d’énormes progrès mentaux ont été effectués. Du côté de Dimitrov, quelques fébrilités au moment de conclure sur son service pour le set ou pour le match sont présentes mais une impressionnante gestion des tie-breaks et du match en général le positionne comme vainqueur aujourd’hui. Son tennis s’améliore au fil des tours et il peut désormais réellement penser au tire. On peut admirer la qualité de la balle de match et de l’accolade de fin entre les deux joueurs.