Il fallait se lever tôt pour suivre ce Djokovic-Monfils au goût savoureux. Dans la fournaise Australienne, les joueurs ont dû puiser dans leurs plus profondes réserves pour résister aux conditions extrêmes.


Crédit : Open d’Australie

C’était l’affiche que tout le monde attendait depuis quelques jours, Gaël Monfils et Novak Djokovic allaient se retrouver pour la quinzième fois en carrière. Après quelques débats sur la programmation du match, il était temps de passer à l’action.

40° dans l’air, plus de 50° sur le court, les conditions étaient loin d’être idéales pour jouer son meilleur tennis. Néanmoins, le début de match commence à merveille pour Monfils qui réalise le double-break d’entrée en étant très appliqué dans ses frappes et en profitant parfaitement des difficultés en coup droit et au service de son adversaire. Malgré tout, l’affaire n’est pas si simplement pliée, Novak recolle au score mais n’arrive pas à se détacher en raison de nombreuses erreurs en coup droit… Le Français parvient à conclure et empoche cette première manche (6-4).

Après ce set, le rythme va diminuer et les joueurs vont limiter leurs efforts. Djokovic, mal en point, se bat tant bien que mal pour tenir ses mises en jeu mais c’est “La Monf'” qui va craquer le premier. Les efforts se font payer et le Français ne tient plus, laissant même filer les points.. la chaleur est trop intense et frappe sur son genou. A 4-3, “Nole” saisit donc sa chance et prend le break et donc ainsi le set (6-3).

La troisième manche n’aura pas meilleure qualité. Toujours écumés par cette fournaise, les joueurs ne proposent pas de rythme et se réfugient sur les zones d’ombres du fond du court entre chaque point. Toutefois, le sextuple vainqueur du tournoi fait parler l’expérience et ne craque pas. Il laisse son adversaire s’auto détruire et prend son bien 6-1.

La quatrième manche va être plus relevée. Gaël Monfils retrouve du jus et propose une nouvelle fois une résistance à “Djoko”. Néanmoins, cela ne va pas suffire et malgré quelques balles de break contre lui (4), le Serbe va prendre le service de son adversaire à 4-3 pour faire le break. Par la suite, sur sa quatrième occasion, Novak Djokovic s’adjuge la victoire et peut sortir de ce four Australien qu’est la Rod Laver Arena. “Nole” s’impose donc en quatre manches (4-6 ; 6-3 ; 6-1 ; 6-3) et se qualifie donc au tour suivant.

Il est évident que la chaleur aura eu une influence sur le match et le débat sur la programmation va certainement durer encore un peu mais, néanmoins, une rumeur est présente à Melbourne sur le fait que ce soit Novak Djokovic qui ait demandé de jouer à cette heure là… Attendons d’avoir la confirmation du Serbe sur ce sujet.