Dernier choc des quarts de finale, Roger Federer et Tomas Berdych se retrouvaient pour la 26ème fois de leur carrière. Un an après la démonstration affichée par Federer lors ce mythique troisième tour, Berdych se devait de prendre sa revanche.


Roger Federer retrouvait donc Tomas Berdych pour tenter de valider sa place pour le dernier carré. Impressionnant depuis le début du tournoi, le Tchèque se voyait être une opposition délicate. Néanmoins, le Suisse partait favori puisque Berdych ne l’avait plus battu depuis Dubaï 2013 et qu’il restait sur une série de huit victoires face à lui dont trois l’année dernière.

Le début de match commence parfaitement pour Berdych qui prend d’entrée le service de Federer qui ne semble pas au point du tout. Pas en jambes, le Suisse commet de nombreuses fautes directes et ne parvient pas à agresser son adversaire. Toutefois, au moment de servir pour le set, les démons du Tchèque vont le rattraper. “Roger” le sait et se montre plus offensif, n’hésitant pas notamment à utiliser le slice sur son revers pour casser la cadence de son adversaire.  Malgré quelques tensions avec l’arbitre pour un challenge, le Suisse débreak sur sa quatrième occasion tout en sauvant une balle de set. Il en sauvera une nouvelle à 5-6 avant d’aller chercher le tie-break 7 points à 1 grâce à un tennis brillamment  retrouvé. Tomas Berdych peut s’en vouloir car le set était quasiment fait…

Le gain du set a totalement détendu le numéro deux mondial qui n’a plus été inquiété sur la suite du match. Dans le deuxième set, Federer semble être intouchable au service (15 aces sur l’ensemble du match) et prend le break à 4-3 pour conclure la manche. Après ce fait, Tomas Berdych demandera l’appel du kiné et procédera à un “Médical Time Out”, mais rien y fait, l’homme aux 19 titres du Grand Chelem est en roue libre et rien ne peut l’atteindre. Il breakera à 1-1 avant de se faire rejoindre puis définitivement à 2-2 pour plier l’affaire et effacer Tomas Berdych de son chemin (7-6 ; 6-3 ; 6-4). C’est  la 20ème fois que Federer bat le Tchèque.

Roger Federer est donc en demi-finale pour la 43ème fois de sa carrière en Grand Chelem (ce qui constitue bien évidemment un record) et pour la 14ème fois à Melbourne. Aujourd’hui, Federer s’est montré tendu en début de rencontre mais a par la suite bien redressé la barre pour faire plier son adversaire. Toutefois, quelques imperfections sont toujours présentes dans son jeu mais le Suisse monte en puissance depuis le début du tournoi et ne cesse de se régler. Malgré tout, il n’a concédé aucun set depuis le début de la quinzaine et s’apprête à jouer contre le jeune Coréen Hyeon Chung pour un duel inédit. Aujourd’hui, le Suisse a réalisé 60 coups gagnants pour 30 fautes directes et se dit prêt à jouer contre : “un adversaire qui se déplace extrêmement bien et qui me fait penser à Novak (Djokovic)”. “Je suis excité de jouer contre lui, il n’a rien à perdre et je vais essayer de me dire pareil, on verra ce qu’il se passera” dit-il à la sortie du court.