En déplacement dimanche dernier du côté de Genève, les rugbymans roannais affrontaient le leader Servette. Parlons Sports était du voyage en Suisse et vous propose une immersion totale au sein de l’effectif acériste à travers un résumé de la journée agrémenté de photos.


Dimanche 14 janvier, 7 h 30 : Les valises sont chargées, le bus prêt à partir avec à son bord un effectif de rugbyman roannais bien garni accompagné du staff et de quelques supporter. C’est parti pour près de 5 heures de trajet pour passer de l’autre côté des montagnes.

En attendant Servette…

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

A quelques heures de la double confrontation entre le leader et le 3e de Promotion d’Honneur, la délégation roannaise s’arrêtait prendre des forces avant un combat rude et intense. On a pu voir des joueurs décomplexés, souriants et soudés.

À TABLE !

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

Après un bon repas et une bonne tranche de rigolade, les hommes de Pan Carp et Jean-Michel Nucci reprenaient le bus pour rallier le stade de Genève. Un périple dans Genève aura permis aux « petits bleus » de voir du pays avant de se recentrer sur leurs matchs respectifs.

Bonjour Genève !

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

Arrivés à bon port, les guerriers roannais foulaient la magnifique pelouse du stade de Genève, habituel terrain de jeu du Servette Football Club (club de D2 suisse). Mais en ce dimanche 14 janvier, ce sont bien 24 acteurs qui vont pénétrer dans cet écrin splendide pour donner le meilleur d’eux-mêmes et surtout « prendre du plaisir », tels furent les mots du staff roannais avant le premier match de l’après-midi entre les deux équipes réserves.

La réserve entre en piste !

@Jules Roche

Sur-motivés, les rugbyman roannais frappaient fort les premiers et refroidissaient d’entrée de jeu l’ambiance en inscrivant le premier essai de la partie après moins de 2 minutes de jeu. Ce dernier sera transformé par Yann Deryk et voilà l’ASR aux commandes de la partie (7-0, 2e). Touchés dans leur orgueil, les Helvètes réagissaient dans la foulée pour revenir à égalité (7-7, 5e). Les réservistes roannais faisaient mieux que résister en ce début de match et se voyaient récompensés de leurs efforts, après de très belles séquences de jeu, en allant pour la deuxième fois de la partie dans l’en-but servettien (7-12, 10e). Le mano a mano continue entre les deux formations avec un essai transformé côté grenat qui permettait au Servette Rugby Club de prendre l’avantage au tableau d’affichage pour la première fois depuis le début des hostilités (14-12, 27e). Juste avant la pause, Yann Deryk passait une pénalité côté roannais qui permettait à l’ASR XV de virer en tête au terme de cette première mi-temps (14-15, 30e).

@Jules Roche

Étonnants en première période, les Ascéristes allaient continuer de dicter leur loi pendant près d’un quart d’heure et comptaient jusqu’à quatre longueur d’avance grâce à Yann Deryk (14-18, 38e) avant d’assister à un réveil détonant des Grenat. Le match devient alors ingérable pour les coéquipiers de Nicolas Durier qui ne savent plus où donner de la tête tant les occasions helvètes sont efficaces. Au total, ce ne sont pas moins de 8 essais encaissés en l’espace de 20 minutes… Le réalisme des réservistes grenat est saisissant, la défaite inévitable (66-18, 60e).

@Jules Roche

L’ALBUM PHOTO DU MATCH

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

Le choc au sommet peut commencer !

@Jules Roche

Malgré la première défaite de la réserve, les Roannais avaient encore une chance de l’emporter face au leader servettien lors du match entre les équipes premières. Les hommes de Jean-Michel Nucci et Pan Carp arrivaient sur la pelouse déterminés à faire quelque chose de bien. Seulement le SRC n’est pas leader de Promotion d’Honneur pour rien… Et chaque action helvète faisait mal. Un, deux, trois, quatre essais pour Servette soit 26 points à la pause. La réduction de l’écart des ascéristes est intervenue quelques minutes auparavant grâce à une pénalité d’Edouard Carp. L’ASR est en grande difficulté à la pause (26-3, 40e).

@Jules Roche

Touché mais pas coulé, le navire roannais repartait à l’attaque en seconde période mais les Grenat faisaient encore parler la poudre en plantant 3 nouveaux essais. Peu avant l’heure de jeu, Edouard Carp réussissait une nouvelle pénalité « pour l »honneur » car l’ASR est déjà mené 43-6 et il reste 20 minutes de jeu. L’objectif change légèrement pour les Ascéristes : se faire plaisir au maximum, jouer et résister ensemble aux assauts des locaux. Les « petits bleus » parvenaient à compliquer la tâche des Suisses dans les dernières minutes de la partie et limitaient la casse en ne prenant qu’un petit essai en contre. Score final : 48-6. L’addition peu paraître salée mais les Roannais ont subi l’une des défaites les moins importantes de la saison face à l’ogre servettien.

L’ALBUM PHOTO DU MATCH

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

Léo Brachet, sportif Vervas Métal du mois de Décembre

@Jules Roche

A l’issue d’un vote il y a quelques semaines, vous l’aviez élu à l’unanimité meilleur sportif de la région par rapport à ses performances fin 2017. Il s’est ainsi vu remettre le trophée en Suisse et devrait vous le montrer ce dimanche 14 janvier au stade Griffon à l’issue du match comptant pour la 14e journée de Promotion d’Honneur face à Vénissieux. Une remise symbolique est d’ailleurs prévue pour l’occasion avec Daniel Verrière, patron de Vervas Métal.

@Jules Roche

@Jules Roche

BONUS

La 3e mi-temps

@Jules Roche

Le Servette Rugby Club, malgré le comportement désobligeant de quelques uns de ses joueurs sur le terrain, aura su accueillir dignement Roanne sur ses terres en mettant bien en avant les valeurs du rugby comme la convivialité autour d’une bonne fondue. Une réception bien mieux réussie au Club House que sur la pelouse. A noter également la présence de champagne pour « remercier » l’ASR XV d’avoir battu le rival Pays de Gex et pour fêter l’anniversaire du président du SRC. De quoi finir sur une bonne note avant de reprendre la route.

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

Sur la route du retour…

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche

@Jules Roche