Le Down Under s’est achevé ce matin, sur les vingt tours de circuit autour d’Adelaide. André Greipel a remporté sa 18eme victoire sur cette épreuve. Daryl Impey a rallié l’arrivée sain et sauf, assurant ainsi son premier Down Under au palmarès.

Le peloton entame le final de ce Down Under 2018, par le traditionnel défilé autour d’Adelaide. 90km et 20 tours de circuit au total, qui permettront à un sprinteur de remporter une ultime victoire. Qui dit courte étape dit bataille pour prendre une échappée. Les attaques se multiplient dans les premiers tours, mais personne ne créé véritablement d’écart. Après six tours, trois coureurs prennent quelques longueurs d’avance : Truls Korsaeth (Astana), Logan Owen (EF Education First), rejoints ensuite par Laurent Didier (Trek Segafredo).

Mais le trio ne reste pas longtemps devant le peloton. A l’approche du sprint intermédiaire, seul Owen résiste, les deux autres servants de rampe de lancement à leur leader, pour les bonifications. L’Américain passe donc en tête, devançant Luis Leon Sanchez (Astana) et Ruben Guerreiro (Trek Segafredo). L’objectif est bien évidemment de se replacer au général. Le coureur d’Astana rentre d’ailleurs provisoirement dans le top 10.

Tout le monde tente de sortir du peloton dans cette première partie. Cette fois-ci, Ben O’Connor (Dimension Data) rejoint Owen devant. Il passe d’ailleurs en tête de Montefiore Hill, pour le classement de la montagne, devant son collègue d’échappée, et Maarten Wynants (Lotto Jumbo). Les écarts sont faibles à mi-course, autour de la minute. Le deuxième sprint intermédiaire revient là aussi à O’Connor, devant Owen et Antoine Duchesne (FDJ), qui est sorti du peloton à son tour.

Greipel sur la ligne

Dernier grand prix de la montagne, alors qu’il reste 25km. Owen passe en tête devant O’Connor. Alors que le peloton a repris Duchesne, c’est Thomas De Gendt (Lotto Soudal) qui passe troisième. Dans le peloton, Lotto Soudal et Mitchelton Scott roulent à bloc pour Greipel et Ewan. Owen tente un dernier baroud d’honneur, seul, mais il est finalement repris aux alentours des 10 kilomètres. Le Down Under va bel et bien accoucher d’un dernier sprint massif.

Sunweb et Quick Step Floors prennent les devants dans le final, alors qu’une chute intervient. Cependant, celle-ci ne concerne aucun prétendant à l’étape ou au général. Finalement, au terme d’un très gros sprint, c’est André Greipel qui s’impose sur le fil, pour sa 18eme victoire sur la course australienne. Caleb Ewan s’incline d’un rien derrière l’Allemand. Peter Sagan (Bora Hansgrohe) est 3eme. Le Down Under s’achève comme il a commencé. Avec le même podium. Pierre Latour (Ag2r La Mondiale), premier Français, termine 11eme de l’étape.

Au classement général final, c’est donc Daryl Impey (Mitchelton Scott) qui remporte le Tour Down Under ! Le Sud-Africain devance Richie Porte (BMC), dans le même temps. Tom-Jelte Slagter (Dimension Data) complète le podium, à 16 secondes. Pierre Latour termine premier Français, à la 13eme place (+24sec).

Le résumé de l’étape :

Daryl Impey est donc le vainqueur du Down Under. Pour les maillots distinctifs, Peter Sagan remporte le classement par points, Egan Arley Bernal (Sky) est meilleur jeune, Nicholas Dlamini (Dimension Data) le meilleur grimpeur et Bahrain Merida le classement par équipes.