Dans une confrontation à haute intensité physique, Lyon-Villeurbanne s’est finalement inclinée face à une très belle équipe russe de l’Unics Kazan lors de la 5ème journée du top 16 de l’Eurocoupe. C’est la prolongation qui aura finalement scellé le sort de ce match (défaite 77-83).

La frustration est souvent de mise lorsque l’on affronte l’Unics Kazan. Les joueurs de l’ASVEL en ont fait l’amère expérience au cours des deux confrontations qui les ont opposés à cette équipe. Le match aller avait laissé la Green Team sur quelques regrets, mais une défaite pleine d’encouragements à l’extérieur (88-84). Le match retour à l’Astroballe a également réservé son lot de surprises et de suspense.

Emmenée par un immense duo Quino Colom – Melvin Ejim (respectivement 35 et 34 d’évaluation), la formation russe a pourtant trainé lors du premier quart-temps, avant de se reprendre lors du deuxième acte. Les deux équipes ne se sont ensuite plus quittées au cours de la seconde mi-temps. Après être restés au contact jusqu’à la première moitié de la prolongation, les locaux ont fini par lâcher pour au final s’incliner (77-83).

Si aucun joueur de l’ASVEL n’a fait de statistique mirobolante, il convient de souligner l’apport d’Alpha Kaba aux rebonds (10 prises durant ce match). Charles Kahudi a notamment fait parler la foudre à la fin du match en inscrivant quelques paniers “clutchs” (12 d’évaluation : 11 points, 7 rebonds et 2 passes). Si John Roberson termine avec 17 points, sa maladresse a pu être préjudiciable à son équipe (5/16 au shoot).

La qualification pour les quarts de finale se jouera lors de la dernière journée en déplacement au Reggio Emilia. L’ASVEL avait obtenu la victoire à l’aller (68-64). Il faudra rééditer la performance pour espérer voir un lendemain dans cette compétition.

Prochains matchs :

  • Pro A (19ème journée) : réception de l’Elan Béarnais (samedi 3 février à 18h30).
  • Eurocoupe (6ème journée du top 16) : déplacement au Reggio Emilia (mardi 6 février à 20h30).

Crédit photo : asvelbasket.com