Malgré la période internationale, le Top14 reprend ses droits ce week-end. L’ASM Clermont reçoit ce samedi l’US Oyonnax. Pour ces deux équipes en difficulté, la victoire est capitale.

Le XV de France affronte l’Italie, ce vendredi soir, dans le Tournoi des 6 Nations mais on dispute quand même le Top14 ce week-end ! Un doublon dont sont familiers les amateurs de rugby en France puisqu’il a toujours existé. Pourtant, il est souvent remis en cause par certains observateurs. Faussant le championnat et affaiblissant les grosses équipes pour les uns, d’autres préfèrent mettre en avant la possibilité aux jeunes sortis du centre de formation de se montrer.

Deux équipes en crise

Résultat : entre blessures et période internationale, l’ASM se présente face à Oyonnax avec… 22 joueurs en dehors de l’effectif ! Pas simple pour l’entraineur clermontois Franck Azéma. Un contexte qui s’ajoute à une crise de résultats depuis la fin du mois de décembre. Les Jaunes et Bleus restent sur cinq défaites d’affilée (une des plus longues séries en championnat de l’histoire du club) et ne sont plus souverains à domicile, le stade Marcel-Michelin étant pourtant une forteresse habituellement. Il y a donc urgence du côté de l’ASM si ils veulent accrocher une place qualificative pour la phase finale du championnat. Un espoir qui paraît mince tant l’écart est grand aujourd’hui (Clermont est à 15 points du sixième, premier barragiste). Une nouvelle défaite et les Jaunards pourraient dire adieu à la qualification et se concentrer uniquement sur la Coupe d’Europe.

Pour Oyonnax, la situation est encore plus compliquée. Les coéquipiers de Vincent Debaty sont bons derniers (14 points) et n’ont remporté qu’une seule rencontre contre Agen. La relégation en ProD2 se rapproche pour les joueurs de l’Ain. Toutefois, le souvenir du match aller peut laisser quelques espoirs à Oyonnax qui avait réussi à accrocher le champion de France en titre au stade Charles-Mathon (32-32) avec notamment un essai dans les toutes dernières minutes. Pas sur que le scénario soit le même ce samedi…

Coup d’envoi ce samedi à 18h au stade Marcel-Michelin.