L’engouement n’est (pour l’heure) plus le même. Cet OL-ASSE ne déchaîne pas les passions, comme avait pu le faire l’avant-match aller.

La claque reçue par les Verts à Geoffroy-Guichard en novembre est encore dans les mémoires. La plaie n’est toujours pas refermée. Elle ne le sera certainement pas avant plusieurs années. Ce match restera pour toujours dans l’Histoire des deux clubs. Alors, comment le Peuple Vert peut encore aller de l’avant et croire aux chances de leur équipe lors du match retour, dimanche après-midi ?

Depuis ce match, de l’eau a coulé sous les ponts. L’entraîneur, Oscar Garcia, a été remplacé par Jean-Louis Gasset. Mieux, les Verts restent sur quatre matchs sans défaite pendant que l’OL… reste sur quatre matchs sans victoire en Ligue 1. Pourtant, l’humeur ambiante côté stéphanois est à la prudence. Peur, sans doute, d’être trop déçu une nouvelle fois. Cependant, il y a de quoi être optimiste.

L’optimisme a un nom, et même plusieurs pour le coup. Il peut se nommer Robert Beric, le buteur stéphanois signe un bon retour dans le Forez. Samedi, il a offert la gagne à son équipe du côté d’Angers. Outre le slovène, l’ensemble des recrues hivernales donnent satisfaction. Saurons t-ils se mettre au diapason pour le Derby ? Cette culture de la gagne contre l’ennemi sera t-elle présente dimanche ? Réponse dans quatre jours…