Le choc de la soirée opposait ce mercredi, pour la reprise du championnat, Chambéry  à Montpellier,  le leader invaincu.

C’est dans une ambiance tendue que le début de la rencontre démarre. Les deux équipes se maitrise et le score évolue peu. on assiste a un duel a distance entre les deux gardiens. Vincent Gérard est 35% d’arrêts tandis que Julien Meyer est à 37%. On sent Montpellier à la peine contre une équipe chambérienne qui tient et ne rompt pas dans cette première période. A la pause, les héraultais sont devant d’un petit but (11-12). Le retour des vestiaires, le jeu savoyard est tout autre, et les montpelliérains profite de la brèche ouverte par le temps faible de Chambéry, pour s’engouffrer dedans et prendre une confortable avance en infligeant un 6-1 aux locaux (12 -17 à la 36ème minute). La fin de match n’est que gestion e la part du MHB, et Patrice CANAYER fait tourner son effectif. Le score final est sans appel, 21 à 30. Montpellier reste invaincu et conforte sa place de leader, quant à Chambéry, l’équipe reste à la 9ème place, mais à 4 points du 8ème, Aix en Provence.

Samedi, c’est un déplacement en Suisse qui attend le Chambéry Savoie Mont Blanc Hb, dans le cadre de la seconde rencontre de la coupe EHF.

Réactions de match:

Vincent GERARD ( Montpellier): ” On n’a pas forcement bien débuter le match, mais on a joué de façon régulière, et on a un gros temps fort en début de deuxième mi-temps, et c’est là que l’on creuse l’écart. on est très satisfait ce soir. On a un peu de mal en attaque, mais on a su trouver des solution et leur gardien fait un peu moins d’arrêts et on déroule en fin de deuxième.”

 

Quentin MINEL (Chambéry): “ On a joué à armes égales en première, car physiquement on avait encore un peu de fraicheur, même si ce n’est pas ce qui a fait la différence en deuxième mi-temps. Je crois qu’on joue encore à 7 ou 8 en seconde, c’est compliqué de tenir comme ça 1 heure face à Montpellier. Ils jouent bien, tactiquement c’est fort et quand physiquement ça pêche un peu, on prend vite l’eau. mais je pense qu’il y avait de bonne chose ce soir”

 

Patrice CANAYER (Montpellier, entraineur principal): “ j’ai pu utiliser l’ensemble de l’effectif sans aucune crainte, et cela est très confortable et très agréable pour moi et surtout pour l’équipe. Cela nous permet de donner une intensité constante, je pense que l’écart se fait parce que Chambéry a peut être baissé un peu d’intensité en deuxième mi-temps, mais quand on joue contre de très belles équipes comme ça, la différence ne peut se faire au bout d’une dizaine de minutes. On avait pour objectif  les deux déplacements, à Dunkerque puis à Chambéry, on a encore deux trois petites choses à améliorer, mais dans l’état d’esprit, mentalement et dans le jeu, on est bien en place. Ce soir, j’ai trouvé une équipe de Chambéry qui n’a rien à voir avec ce qu’elle a connu en début de saison. C’est une équipe solide qui est dure à jouer, avec un impact physique sur lequel il faut se donner à 200%. La difficulté pour eux c’est qu’ils ont des joueurs blessés, donc un manque de rotation devant l’engagement, mais c’est une équipe solide qui est européenne et qui peut faire un très beau parcours dans cette coupe EHF”

 

 

crédits photos: E.JOFFRAY