Après une élimination sans éclats en quarts de finale de Coupe de France, Lyon-Villeurbanne a profité du championnat pour reprendre sa marche. Les hommes de T.J. Parker se sont imposés ce soir à l’extérieur contre la lanterne rouge Hyères-Toulon (79-92).

Crédit photo : Infinity Nine Media / Alexia Leduc (asvelbasket.com)

Le compte à rebours est d’ors et déjà enclenché pour une équipe villeurbannaise qui n’a plus que la Jeep Elite à jouer sur cette saison. Classés 11èmes avant le début de cette 25ème journée, la Green Team devait absolument s’imposer face à une équipe de Hyères-Toulon occupant la dernière place.

L’attitude a été très bonne durant toute la première période avec des joueurs rhodaniens concentrés et sérieux (30-55 à la pause). La qualité offensive était présente, illustrée par les performances abouties de Justin Harper, Nicolas Lang, John Roberson, Amine Noua et David Lighty (tous les cinq dépassent le 14 à l’évaluation).

Le meneur de Hyères-Toulon Terry Smith a répondu au collectif villeurbannais par un match extraordinaire en ayant notamment mitraillé comme il se doit à longue distance (32 d’évaluation : 26 points à 6/7 derrière l’arc, 7 passes décisives et 2 interceptions). Mais malgré cette prestation hors du commun, l’individualité a été largement surpassée par le collectif.

Les joueurs du HTV sont revenus en seconde mi-temps avec de bien meilleures intentions. Ils ont remporté les deux derniers quart-temps et ont montré que l’ASVEL n’était pas encore guéri de tous se maux. Mais les basketteurs sudistes partaient de beaucoup trop loin pour pouvoir espérer quoi que dans cette partie et se sont donc inclinés très logiquement (79-92).

Prochaine rencontre :

Mardi 2 avril à 20h45 : réception d’Antibes (26ème journée de Jeep Elite).