Journée plus tranquille aujourd’hui sur la course au soleil, avec un chrono de 18,4km entre la Fouillouse et Saint-Etienne. Mais pas pour les prétendants à la victoire finale, qui jouaient leur peau sur ce chrono.

Certains favoris se sont déjà découverts hier, à l’occasion de l’arrivée à Châtel-Guyon. Mais aujourd’hui, la confrontation était indirecte sur la route de Paris-Nice. Les favoris se battaient à coups de secondes sur un chrono. A ce petit jeu, c’est le leader de la Sky, Wout Poels, qui a été le plus fort. Le Hollandais efface sa frustration de la veille, où à cause d’une crevaison, ils avaient manqué la bagarre devant. Marc Soler (Movistar) réalise un excellent temps également, échouant à 11 secondes du vainqueur. Julian Alaphilippe (Quick-Step) a parfaitement tenu le choc en complétant le podium, à 16 secondes. Les principales têtes d’affiche se suivent. La bagarre s’annonce donc intense jusqu’à dimanche.

Le classement de l’étape :

Au général, Luis Leon Sanchez (Astana) a perdu du temps, mais son coup de force de la veille lui permet de conserver la tunique jaune. Wout Poels est désormais son dauphin, à seulement 15 secondes. Julian Alaphilippe est toujours là en embuscade, à 26 secondes.

Le classement général :

Demain, le scénario promet d’être indécis entre Salon-de-Provence et Sisteron (163,5km). Quatre difficultés sont répertoriées, avec notamment une ascension de 1ere catégorie, à mi-parcours. La deuxième partie de course est plus simple, mais une dernière montée de 3eme catégorie pourrait proposer quelques attaques. Tous les scénarios sont envisageables. Sauf celui d’un sprint massif, bien sûr.