Vainqueur du derby aller à Montbrison, Feurs a récidivé vendredi soir avec une victoire acquise sur le score de 80 à 62. Retour sur ce match extraordinaire avec un public venu en nombre. 


Une première mi-temps à l’équilibre : 

C’est dans une salle archi-pleine et avec un record d’affluence que ce match démarre dans une ambiance des grands soirs. Dans les premières minutes, c’est Beugnot (6 points) qui marque les premiers points foréziens. Côté montbrisonnais, Gelin (13 points) allume la brèche à l’extérieur mais Wiltz (9 points) lui répond pour Feurs. Au terme d’un premier quart-temps plaisant et plein d’intensité, les deux équipes se retrouvent au coude à coude, 17-17.

Le deuxième quart-temps redémarre sur le même tempo, Miles (19 points) et Bado (7 points) sont présent pour Montbrison et côté forézien, ce sont Albert (13 points), Prolhac (14 points) et Alao (13 points) qui permettent à Feurs de faire jeu égal avec les visiteurs. Après une première mi-temps très équilibrée, les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score de 36 à 38.

Une seconde mi-temps en dent de scie :

Au retour des vestiaires, ce sont les visiteurs qui vont creuser le premier écart, notamment par un jeu rapide bien huilé (43-49). Mais Feurs réagit bien, par l’intermédiaire d’un Zaka Alao en feu. Panier en pénétration, shoot à longue distance et passe décisive pour ses intérieurs, il fera tourner la tête aux défenseurs montbrisonnais, et cela permettra aux hommes de Julien Cortey de repasser devant (58-54).

Le quatrième quart-temps verra Feurs passer en mode rouleau compresseur. Coach Cortey sort une défense de zone 1-3-1 qui viendra étouffer les visiteurs à commencer par le top scoreur Bado. Et quand les foréziens vont bien en défense, cela est pareil en attaque. Mansaré (11 points) jusqu’alors bien muselé va trouver la mire, et permettre aux verts de creuser l’écart. Boyer (12 points) et Albert continuent leurs chantier à l’intérieur, et Prolhac vient faire soulever le Forézium sur un dernier tir primé. Score final 80 à 62.

Ce derby aura été beau tant par le spectacle proposé, que par l’ambiance dans les tribunes, une belle fête du basket ligérien et forézien.