Etape accidentée en Italie, mais il fallait suivre les derniers hectomètres pour assister à l’essentiel de l’étape. Le peloton passait deux fois le « mur » de Trevi. Primoz Roglic est sorti quasiment au kilomètre, et personne n’a pu le reprendre.

Cinq baroudeurs prennent l’échappée du jour, pour une longue journée de 234 kilomètres. Il s’agit de Stepan Kurianov (Gazprom), Dennis Van Winden (Israel), Nicola Bagioli, Sho Hatsuyama (Nippo Vini) et Jacopo Mosca (Wilier Triestina). Les hommes de tête bénéficient de beaucoup de crédit de la part du peloton. L’écart s’approche des 9 minutes. Mais clairement, on ne panique pas dans le peloton, car on sait que le final est extrêmement compliqué.

Nicola Bagioli n’aura pas fait les efforts pour rien, puisqu’il prend tous les points en haut des montées. En tout cas, pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent sur le parcours, si ce n’est plusieurs chutes qui, a priori, n’ont pas fait de dégâts chez les leaders. Alors le peloton produit son effort, sous l’impulsion de l’équipe Sky. Les échappés sont remis dans le rang à 11 kilomètres du but. L’équipe britannique récite sa partition, omniprésente à l’avant.

On arrive rapidement au premier passage sur la ligne, qui a le mérite de fatiguer les organismes. Sauf que personne n’a pu avoir de crédit face au travail de Sky. Mais, à hauteur de la flamme rouge, synonyme du deuxième passage dans le mur final, Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo) place une lourde attaque qui décramponne tous ses adversaires de sa roue. Adam Yates (Mitchelton Scott) tente de le reprendre, mais le Slovène est trop fort et gagne en solitaire ! L’ancien sauteur à ski devance Yates de 3 secondes sur la ligne. Tiesj Benoot (Lotto Soudal), récent vainqueur des Strade Bianche, est 3eme à 6 secondes. Romain Bardet (AG2R) est 8eme, à 10 secondes.

Top 10 de l’étape :

Au classement général, Sky n’aura pas fait les efforts pour rien. Avec le final très difficile, les coureurs sont arrivés séparés de quelques secondes. Geraint Thomas (Sky) profite de ces micro-cassures pour prendre le maillot bleu. Greg Van Avermaet (BMC) a bien résisté mais reste 2eme dans le même temps. Chris Froome (Sky) complète le podium, à 3 secondes de son coéquipier.

Le général :

Le final en vidéo :

Demain, arrivée en côte. Depuis Foligno, les coureurs rejoindront Sarnano Sassotetto après 219 kilomètres. L’étape à la particularité de n’être jamais plate. Ce ne sont que des bosses, avant la grande montée finale, où les favoris à la victoire devront se découvrir.