La pluie est venue chambouler la course au général, à l’occasion du dernier chrono. Mais la fusée Rohan Dennis était déjà passée pour l’étape, comme l’année dernière. Michal Kwiatkowski a largement parachevé sa victoire finale, avec un excellent temps.

Michal Kwiatkowski (Sky) remporte Tirreno – Adriatico 2018 ! Crédit : Twitter officiel de la course.

C’était le feu d’artifice de cette édition de Tirreno-Adriatico, qui s’achevait, comme ces dernières années, sur le contre-la-montre long de 10km à San Benedetto del Tronto. A ce petit jeu, c’est encore Rohan Dennis (BMC) qui a réalisé le meilleur temps. Comme en 2017, l’Australien devance Jos van Emden (LottoNL-Jumbo), de 4 secondes. Jonathan Castroviejo (Sky) a pris la 3eme place, à 8 secondes du vainqueur. Mais le suspense, si l’on peut dire, était ailleurs. Seulement 3 secondes séparaient Michal Kwiatkowski (Sky) de Damiano Caruso (BMC) au départ. Tout cela arbitré par Geraint Thomas (Sky). Mais le Britannique avait 29 secondes à combler sur le Polonais, mission quasi-impossible. Et sans surprise, le Polonais a largement dominé le chrono parmi les mieux classés au général. Il a nettement accru son avance sur son dauphin, Caruso. Il a même pris quelques secondes encore à Thomas.

Top 10 de l’étape :

Au classement général final, vous l’aurez compris, Michal Kwiatkowski remporte Tirreno – Adriatico ! Damiano Caruso est parvenu à conserver sa 2eme place, à 24 secondes. Geraint Thomas monte sur la troisième marche du podium, à 32 secondes. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) termine finalement à la 13eme place.

Le général final :

Si Michal Kwiatkowski s’est adjugé le maillot bleu, du côté des classements annexes, Jacopo Mosca (Wilier Triestina), présent dans toutes les échappées, a remporté le classement par points. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) est meilleur jeune, Nicola Bagioli (Nippo Vini) meilleur grimpeur, et Astana ,meilleure équipe, un bel hommage rendu à Michele Scarponi.