Ce samedi, le XV de France affronte le pays de Galles à Cardiff pour son dernier match dans le Tournoi. Même si la victoire finale n’est plus possible, les Bleus veulent enchaîner un troisième succès d’affilée et finir en beauté. 

C’est un troisième – voire deuxième – place qui se joue demain face au pays de Galles. Hormis la dernière marche du podium acquise l’an dernier, cela fait depuis 2011 que le XV de France n’apparaît plus dans les hauteurs du classement. Malgré le choc entre l’Angleterre et l’Irlande qui verra peut-être le XV de Trèfle raflé le Grand Chelem, le match de demain entre Français et Gallois sera loin d’être inintéressant. D’autant que les Bleus veulent finir sur une bonne et confirmer les promesses démontrées lors de l’exploit face aux Anglais (22-16) la semaine dernière.

Trois changements dans le XV de départ

Jacques Brunel et son staff ont décidé d’effectuer trois changements dans la composition de départ par rapport au “Crunch” de samedi dernier. Touché au genou droit, le capitaine Guilhem Guirado est remplacé au talonnage par Adrien Pélissié (Stade Bordelais), titulaire pour la première fois. Le capitanat revient à Mathieu Bastareaud, auteur d’une prestation majuscule contre le XV de la Rose. En première ligne, Rabah Slimani paye ses fautes répétées en mêlée depuis le début du tournoi puisqu’il est remplacé par le novice Cedate Gomes Sa évoluant au Racing. Enfin, la dernière retouche concerne le poste d’arrière où Hugo Bonneval laisse sa place à Benjamin Fall, titulaire à l’aile il y a une semaine. Gaël Fickou, qui peut aussi évoluer au centre, compensera ce repositionnement.

Le pays de Galles a lui aussi connu un tournoi en dent de scie jusque-là. Après une victoire inaugurale face à l’Écosse (34-7), les diables rouges se sont inclinés contre l’Angleterre (12-6) puis l’Irlande (37-27) à chaque fois à l’extérieur. Relancés contre l’Italie (38-14), ils auront à cœur d’achever leur campagne par une victoire devant leurs supporters au Principality Stadium (anciennement Millennium Stadium). D’autant que leur deuxième-ligne et capitaine Alun Wyn Jones est de retour dans le XV de départ. Le coach Warren Gatland pourra également compter sur ses cadres parmi Leigh Halfpenny, George North, Dan Biggar ou encore Toby Faletau. C’est donc une équipe expérimentée qui se présentera face aux Tricolores samedi. Et peut-être aussi revancharde lorsque l’on se souvient de la victoire de la France (20-18) arrachée l’an dernier dans les prolongations au bout de… 100 minutes au Stade de France ! Un gros match en perspective.

Coup d’envoi ce samedi, à 18 heures, à Cardiff.