Et une quatrième victoire de suite pour l’ASVEL ! En pleine opération playoffs, la Green Team a bataillé jusqu’à la fin pour conserver son avance contre une équipe du Mans classée à la 3ème place du championnat. Un succès de prestige bon à prendre dans le contexte d’un calendrier loin d’être simple pour les sept dernières journées.

Crédits photo : Infinity Nine Media (Alexia Leduc) et asvelbasket.com

Le déplacement promettait d’être explosif à l’Antarès contre une équipe du Mans qui a quasiment assuré sa place pour les playoffs. Si le MSB et l’ASVEL ne sont séparés que d’une place au classement, il n’en est pas de même pour le bilan. Les Manceaux, troisièmes, comptaient avant cette 27ème journée trois victoires de plus que leur adversaire du soir.

Le matelas était donc plus que confortable pour les locaux qui ont d’ailleurs été pris à la gorge d’entrée dans cette partie. L’ASVEL prenait en effet 8 points d’avance au bout de seulement 2 minutes 30 de jeu (1-9). Après le temps-mort rapidement pris par le coach manceau Eric Bartecheky, le MSB enfilait 8 points consécutifs pour égaliser à la moitié du premier acte (9-9).

Charles Kahudi menait les nouvelles offensives villeurbannaises. L’Homme signait 12 points sur la première mi-temps (14 d’évaluation : 15 points à 6/8 et 4 rebonds). Le jeu collectif était bien huilé pour les visiteurs, avec de nombreuses séquences constituées d’extra-passes. Stratégie payante, notamment pour un tireur de la qualité de A.J. Slaughter. L’arrière américain se trouvait souvent libéré au moment de tenter sa chance et concluait ses shoots derrière l’arc (22 d’évaluation : 21 points à 6/8 à longue distance et 4 passes).

L’ASVEL comptait même jusqu’à 18 points d’avance durant le 3ème quart-temps après un énième shoot à trois points de Slaughter (24′ : 42-60). Mais on se répète souvent cette saison avec l’ASVEL : cette équipe manque clairement de constance sur tout un match. Les Villeurbannais ont ainsi laissé les locaux revenir progressivement au score.

Sous l’impulsion d’un Antoine Eito prépondérant à la mène (17 d’évaluation : 5 points, 8 passes et 4 interceptions) et d’un Mikal Riley à la fois scoreur et complet (25 d’évaluation : 20 points à 6/13, 8 rebonds, 3 passes et 2 interceptions), le MSB revenait même à seulement deux petits points de retard durant le quatrième quart-temps après un dunk de Youssoupha Fall (38′ : 79-81).

Mais les séquences offensives de Slaughter, Harper et Nelson permettaient finalement à l’ASVEL de s’en sortir. Le score reste très serré (90-92) et montre que cette équipe reste très perfectible sur l’ensemble d’un match. Amine Noua faisait d’ailleurs remarquer ce manque de constance de l’équipe au micro de SFR Sport. Il s’agit malgré tout d’une quatrième victoire de suite. De bon augure avant la réception du leader Strasbourg dans une semaine.

Prochaine rencontre :

Dimanche 15 avril à 18h45 : réception de Strasbourg (28ème journée de Jeep Elite).