C’était le choc au sommet de cette 24ème journée de nationale 2. Le leader forézien se rendait à Besançon, second au classement pour un match de haut niveau entre les deux équipes qui auront dominé cette poule A.


Une première mi-temps verte : 

Dans ce début de match, après un round d’observation où les deux équipes se répondent, c’est Feurs qui va prendre les commandes de ce match par l’intermédiaire du maestro Louis Prohlac (22 points) qui va scorer 11 points de suite, avec un primé et des drives. Au bout de 10 minutes les verts mènent 15-23.

Le deuxième quart-temps voit Feurs continuer sur sa lancée. Bastien Albert (10 points) effectue un bon passage, mais en face Ikuesan et le très bon Stankovic (meilleur marqueur du championnat avec 20,04 points par match) répondent pour laisser Besançon dans la roue forézienne. Mais une nouvelle fois Feurs allait accélérer; par l’intermédiaire de Zaka Alao (14 points). Avec 11 points consécutifs, il va creuser l’écart pour faire rentrer l’équipe de coach Cortey avec 13 points d’avance, à la mi-temps (27-40). Feurs aura contrôlé cette première mi-temps avec une défense de fer et par des bons passages offensifs.

Les cinq dernières minutes fatales aux foréziens :

Au retour des vestiaires, Feurs marquait d’entrer pour porter l’écart à +15. C’est à ce moment là que les bisontins sonnèrent la révolte avec Ikuesan et Stankovic en fer de lance. Un 13-0 plus tard, les hommes de Nicolas Faure revenaient tout près des foréziens. Feurs était sonné mais pas K-O, les verts avec Mathieu Boyer (6 points) et Louis Prolhac refaisait un petit écart en fin de 3ème quart. Après 30 minutes, le score est de 44 à 50 pour les foréziens.

Le dernier quart démarrait sur les chapeaux de roues, les deux équipes se répondent coup pour coup. À la moitié du quart-temps, le jeu se durcit encore d’un cran. Greg Lance se voit sifflé une anti-sportive et Dhabi marque un 2+1 pour Besançon, ce qui permet aux locaux de repasser devant (59-58). Après avoir repri les devants, les locaux n’allaient plus lâcher l’affaire. 3 primés consécutifs voyaient les doubistes s’envoler au score. Dans un dernier souffle, Louis Prolhac essaye de faire revenir les visiteurs au score, mais les locaux ne craquent pas sur la ligne des lancers. Score final 70-64. 

Feurs aura été devant pendant 35 minutes, mais Besançon a fait parler sa défense en seconde mi-temps avec seulement 24 points pour les verts dans les 20 dernières minutes. Bravo aux deux équipes pour ce beau spectacle et rendez vous le 28 avril au forézium, où l’équipe de Julien Cortey affrontera le Puy pour le dernier match à domicile de la saison (20h).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here