Et de cinq ! Lyon-Villeurbanne s’est offert Strasbourg au cours de la 28ème journée de Jeep Elite (76-73). Cette série de victoires permet au club rhodanien de conforter sa 4ème place au classement, et pourquoi pas même de voir un peu plus haut à l’approche des playoffs.

Crédit photo : Infinity Nine Media (Alexia Leduc) et asvelbasket.com

L’ASVEL recommencerait-elle à faire peur ? Le timing semble en tout cas bien trouvé pour une remise en forme à environ un mois des playoffs. Avec quatre victoires de suite, la Green Team s’avançait avec confiance face à l’une des meilleures équipes du championnat. Le Strasbourg de Vincent Collet occupe actuellement la seconde place du classement avec un fond de jeu bien en place.

David Logan menait rapidement les offensives de son équipe. L’arrière strasbourgeois était en feu durant le début de la rencontre, inscrivant successivement 12 et 10 points durant les deux premiers quarts-temps (pour un total de 30 points à 11/21). Les Alsaciens menaient à la pause, mais seulement d’une petite longueur (20′ : 41-42).

Mais le troisième quart-temps a permis à l’ASVEL de reprendre les commandes (30′ : 62-58). La différence s’est notamment creusée avec les lancers-francs. Les locaux se montraient en effet bien plus agressifs dans le secteur offensif, provoquant ainsi de nombreuses fautes pour des tirs sur la ligne (12/18 dans ce secteur pour l’ASVEL contre seulement 4/6 pour la SIG).

David Lighty joue à un tout autre niveau depuis un peu plus d’un mois. L’ancien arrière de Nanterre a une fois de plus sorti les gros shoots avec une grande efficacité (26 d’évaluation : 20 points à 8/10, 4 rebonds, 3 passes et 3 interceptions).

Si l’ASVEL a manqué de tuer le match à plusieurs reprises durant le dernier quart-temps, elle s’est en revanche montrée suffisamment attentive en défense pour ne pas se faire grignoter son avance. Une tendance qui s’était trop souvent répétée dans le passé. Au final, les hommes de T.J Parker s’offrent un cinquième succès de rang (76-73) et peuvent être plus sereins sur cette fin de saison régulière. La mayonnaise a mis du temps à se préparer. Serait-elle enfin prête ?

Prochaine rencontre :

Mardi 17 avril (20h45) : réception de Levallois (29ème journée de Jeep Elite)