Le Roannais Basket Féminin s’est incliné hier en quart de finale du Trophée Coupe de France contre La Tronche-Meylan (65-57), qui affrontera aujourd’hui Feytiat pour une place à Bercy.

Difficile de décrire le sentiment qu’ont pu avoir les Pink Ladies hier. Passées si proche d’un exploit, les filles d’Olivier Hirsch ont été menées et malmenées une bonne partie du match par La Tronche-Meylan. A sept, dont Alexandra Baburova très rapidement sur la touche à cause des fautes, les Roannaises ont tout donné et puisé très loin dans leurs réserves. “On a démarré le match sans intensité, comme souvent. La Tronche a une défense dure qui incitait de la concentration. Hors, tous ces ingrédients sont restés au vestiaire.” regrettait le coach roannais.

Il y avait des regrets du côté du RBF.  “Elles nous renvoyaient dans les cordes souvent. C’est dommage, avec plus d’application, nous aurions pu passer car la combativité était là. C’est regrettable, certaines joueuses n’y étaient pas voir même totalement absentes des débats” conclu Olivier Hirsch. Les regards sont désormais tournés sur la demi-finale entre La Tronche et Feytiat, qui pourrait offrir une place en playoffs aux Iséroises. Pour le RBF, rendez-vous samedi du côté de Paris pour un match contre le Centre Fédéral. Pour accrocher les playoffs, les Pink Ladies n’ont plus le droit à l’erreur en NF1.