En conférence de presse d’avant match, Neven Subotic était présent auprès de son entraineur Jean-Louis Gasset pour revenir sur les dernières performances des Verts, la rencontre face à Strasbourg et la fin de saison.


Neven Subotic : «Avec le recul, nous avons réalisé une grande performance face au PSG. Nous avons cherché à marquer le deuxième but tout au long du match car nous voulions vraiment gagner. Même si le scénario est difficile à encaisser, il permet de beaucoup apprendre. Nous essayons de progresser à chaque entraînement, chaque match. Cette rencontre nous donne des enseignements. Au fil des semaines, nous avons montré notre motivation pour gagner chaque rencontre, peu importe l’adversaire. C’est quelque chose qui a fait notre force. Nous avons une vraie force mentale, on l’a vu dans plusieurs de nos matches. Beaucoup d’efforts ont été fournis pour arriver là où nous sommes actuellement. Nous sommes encore dans la course. L’Europe ? Pour l’instant, c’est une hypothèse. Nous venons de réaliser de très belles semaines mais la saison n’est pas encore finie. Il faut penser à ce que chacun peut faire pour progresser. Tout le monde est concentré sur l’objectif commun : celui de l’équipe. Je m’en rends compte lors de chaque entraînement. J’espère que nous réussirons notre fin de saison. Il faut être comme des panthères qui veulent attraper une proie. Les footballeurs sont des sportifs, il veulent repousser leurs limites. Ce qui m’importe, c’est d’arriver le plus haut possible. Pour l’instant, l’objectif principal c’est de faire un bon résultat samedi soir.»

Jean-Louis Gasset : «Nous sommes sur une série positive et nous avons atteint un premier objectif. Si on baisse dans l’état d’esprit, on se fera accrocher. Il reste 6 matches.  D’une manière générale, nous jouons beaucoup plus libéré qu’il y a quelques temps. Nous méritions certainement d’égaliser à Nice et nous sommes passés près de perdre à Angers. Le football est un puzzle parfois long à construire. Ce n’est pas les matchs de Nantes et de Paris qui nous ont donné confiance. On est sur 5 victoires et 5 nuls en 10 matches. Faire des séries de 10 matches sans défaite en jouant tous les gros, il n’y a pas beaucoup d’équipes qui peuvent faire ça. Le groupe est sain et a envie de gagner. On va jouer à Strasbourg pour gagner. Ce groupe est joueur, je ne vais pas le freiner. On joue, on s’amuse et on donne du plaisir. Il faut qu’on continue !»


Rendez-vous sur le groupe Facebook UNIS-VERTS pour partager votre passion entre supporters stéphanois.