Après l’annonce de la liste des 23 joueurs qui partiront pour la Coup du monde 2018 en Russie il y a maintenant une semaine, Parlons Sports s’intéresse à la place qu’auront les joueurs formés ou évoluant à l’OL dans le groupe France. Focus sur les lyonnais qui ont été retenus par Didier Deschamps :


  • Hugo Lloris : le capitaine

Certes, il a été formé et a éclot sous le maillot niçois. Cependant le grand public l’a découvert avec son passage de haut niveau à l’OL. Désormais indiscutable à Tottenham, il est le capitaine et l’homme de base de DD depuis de nombreuses années (96 sélections). On espère simplement retrouver le Lloris de l’Euro 2016 pour la prochaine Coupe du Monde, et non pas le Lloris “made in Premier League” coupable de nombreuses bourdes cette année…

Souvent décisif en Bleus, Lloris devra assurer son rôle de dernier rempart ! C.p : Libération

  • Samuel Umtiti : le taulier 

Désormais titulaire incontesté au FC Barcelone, le défenseur central représente le présent, mais aussi l’avenir de l’équipe de France. Taulier du côté de Lyon, il a su s’imposer au Barça, et représente un symbole de la formation lyonnaise. Déjà présent en 2016, il a grandement participé au beau parcours français. Il formera probablement, avec Varane la charnière des Bleus pour la Russie.

Pas toujours à l’aise avec l’équipe de France, Umtiti devra se montrer aussi solide qu’en club ! C.p : Le Parisien

  • Corentin Tolisso : le guerrier 

Longtemps utilisé à tous les postes à Lyon, Tolisso s’est finalement imposé comme un véritable milieu de terrain moderne. Dur sur l’homme, mais aussi capable de se projeter et de marquer, le lyonnais pur souche vole désormais de ses propres ailes au Bayern de Munich (avec un bilan plutôt prometteur). Notamment préféré à son homologue parisien Adrien Rabiot, Tolisso a sûrement plu au sélectionneur de par son polyvalence, mais aussi son état d’esprit. Même s’il sera probablement cantonné au banc, nul doute que DD pourra compter sur lui.

Même s’il n’est pas destiné à jouer énormément, Tolisso aura peut être une carte à jouer. C.p : Eurosport

  • Nabil Fékir : le créateur 

Même s’il a sûrement “profité” de la blessure de Dimitri Payet pour partir en Russie, Fékir n’aura pas volé sa place, loin de là. Auteur d’une saison pleine, malgré quelques blessures, le milieu offensif de Lyon sait qu’il peut compter sur le soutien de son sélectionneur depuis sa grave blessure en Bleus. Désormais en pleine possession de ses moyens, Fékir pourra tenter de bousculer la hiérarchie établie, même si, à son poste, cela parait compliqué. A lui de réaliser de bonnes performances durant ses entrées en jeu !

Nabil Fekir et Antoine Griezmann, deux artistes mais un seul titulaire pour DD… C.p : Le Figaro


Retrouvez l’actualité de l’Olympique Lyonnais et de ses supporters sur le groupe : Olympique Lyonnais – Gones.