En pleine préparation des derniers matchs de la saison avec ses joueurs du Roanne Riorges Handball, Dominique Guerrini, coach de l’équipe senior masculine, a accepté de répondre à quelques questions par rapport à ce qui s’avère être une dernière ligne droite haletante pour le maintien en Prénational.


Parlons Sports : Est-ce qu’on peut dire que les 2 derniers matchs sont 2 finales ?

@Jules Roche/archives

Dominique Guerrini : Cela fait un moment maintenant que pour nous tous les matchs sont des finales. C’est la course au maintien qui veut ça. Nous pouvons encore finir 8e avec 2 matchs à jouer, 2 points de retard sur le HB Lyon, mais avec le goal-average particulier en notre faveur. Nous avons pour habitude de ne jamais lâcher donc nous jouerons tous les matchs qui nous restent avec le même objectif, celui de l’emporter, en se donnant tous les moyens pour y parvenir.

PS : Alors que cette première saison en Prénational touche à sa fin, que faut-il retenir pour le jeune club de Roanne Riorges ?

DG : Nous en retiendrons énormément de choses. Que l’apprentissage d’un niveau supérieur peut être compliqué et surtout plus long que prévu. Mais aussi que les saisons se suivent et ne se ressemble pas. Alors que l’an dernier les fins de matchs nous souriaient à chaque fois, but dans le money time, victoire à l’arraché d’un but à quelques secondes de la fin, cette saison fut bien différente pour le moment. En effet nous perdons 3 matchs d’un but à la dernière seconde.  Et que dire du nombre de blessé au cours de la saison, j’ai arrêté de compter tellement il y en a eu. Nous avons composé avec un groupe diminué quasiment à chaque match. Cependant c’est aussi la force de cette équipe. Personne n’est irremplaçable. Bien que cette année notre marge était trop faible pour se passer de nos éléments les plus forts. Nous en avons payé le prix fort, notamment à l’extérieur.

PS : 5 joueurs du RRHB dans le top 50 des meilleurs buteurs du championnat ça montre le potentiel de l’équipe non ?

@Jules Roche/archives : Antoine Vasken (n°6) et Darren Mepeou (n°8) sont respectivement classés 32 et 40e au classement des buteurs de Prénational

DG : Le jeu que prône notre club du plus jeune âge jusqu’en Senior met en avant le collectif. Le danger vient de partout, chaque joueur présent sur le terrain est capable de marquer. Il y aura très rarement des joueurs qui marqueront 10 buts dans un match. Et puis je tiens à préciser que parfois un très bon joueur peut aussi être un très bon passeur, ou celui qui attire les défenseurs. La star du 2RHB, c’est l’équipe !

PS : Cette saison est tout de même très belle sur le plan statistique puisque vous êtes la 3e défense et 8e attaque du championnat mais sur les 12 équipes de la poule Lyonnais, seulement 8 sauveront leur peau dans la division. Que pensez-vous de ce système de 4 descentes ?

DG : Alors en effet il y a 4 descentes cette année en raison du regroupement des anciennes ligues Auvergne, Lyonnais et Dauphiné-Savoie. A noter que ce nombre n’est pas le même dans chaque poules (5 en Auvergne et 2 en Dauphiné-Savoie). Ce qui est profondément injuste et qui est d’un grand mépris pour le travail des clubs qui ont mérité leur montée sur le terrain l’année dernière. Car aux 4 descentes prévues par le règlement cette année, s’ajoute les possibles descentes de N3. Firminy se trouve dans cette position et ajouterait donc une descente. Le 8e de notre poule serait donc relégué. Alors si l’on venait à gagner ce week-end et par un concours de circonstances, finir 8e de notre championnat ne nous assurerait pas le maintien en Prénational malgré les 9 victoires sur 22 matchs. Pour un promu il parait très difficile de faire mieux. Nous serions donc de retour en Excellence Région. 

PS : Des projets pour la saison prochaine (dans le recrutement ou extrasportif) ?

En ce qui concerne l’année prochaine le club continue son développement habituel. Nous ne prévoyons pas de « recruter » de joueur, nous misons sur les joueurs formés par le club !

PS : Et enfin un mot pour décrire votre saison 2017-2018…

@Jules Roche/archives

DG : Enrichissante. Quoi qu’il arrive, qu’on finisse 8e ou 9e, qu’on descende ou non, cette saison aura été riche en enseignements. Le club, en constante évolution avec des jeunes d’un bon niveau qui vont alimenter les groupes seniors années après années, va devoir se nourrir de cette expérience pour mieux appréhender la prochaine. Car vous l’avez bien compris nous ne nous arrêterons pas là. Qu’importe le résultat de cette saison, nous faisons déjà tout pour être le plus compétitif possible l’année prochaine. Cela commence par ne rien lâcher cette année et y croire jusqu’au bout. Les équipes qui baissent les bras très tôt dans la saison ont souvent bien du mal à la rentrée à se remettre en ordre de marche et nous voulons éviter cela à tout prix. Pour finir je voudrais féliciter tous les organes du club, qui ont fait en sorte qu’on puisse travailler en tout sérénité tout au long de la saison. Je fais partie d’un club très bien structuré ou chacun a son espace de travail et c’est très agréable. Mention spéciale à Maxime (Nave) qui coach avec moi et avec qui j’apprends beaucoup semaine après semaine et bien entendu aux joueurs qui ont beaucoup donné d’eux-même. Malgré les difficultés, les déceptions, ils me rendent fier de faire partie de cette aventure et je n’ai qu’une envie : continuer de partager avec eux les bons comme les mauvais moments. Le combat n’est pas terminé, que ce soit pour cette saison ou les suivantes…

Toute l’équipe de Parlons Sports souhaite une bonne fin de saison à Dominique Guerrini et ses troupes de Roanne Riorges et vous rappelle les rendez-vous clés dans cette course au maintien pour le 2RHB.

21e journée  22e journée
Roanne-Riorges (9e) / Villeurbanne (4e) à 16 h au Gymnase Boulevard Belgique St Chamond (1e) / Roanne-Riorges (9e)
Handball Club de Lyon* (8e) / Meximieux (3e) Vénissieux (5e) / Handball Club de Lyon (8e)

*Le Handball Club de Lyon est le concurrent direct de Roanne Riorges dans cette lutte au maintien, c’est donc pourquoi nous vous avons noté ci-dessus leurs deux confrontations.