La Chorale de Roanne s’est mise dans une position favorable ce soir avant le dernier match de la saison, en remportant un succès important sur son parquet contre Rouen ( 74-70 ).

Dans un début de rencontre marqué par un faux rythme, ce sont les choraliens qui se mettent rapidement en marche grâce à de nombreux paniers inscrits dans la raquette. Alors que les hommes de Laurent Pluvy semblaient maîtriser les débats, les visiteurs, huitièmes du championnat avant la rencontre et pas encore assurés de disputer les playoffs, ne se laissaient pas abattre à l’image de leur arrière scoreur Obi Emegano pour rester au contact à la pause ( 34-31 ).

Les dix acteurs de la rencontre proposaient un rythme de jeu identique à celui pratiqué en première période au retour des vestiaire. Un rythme qui avait l’air de convenir aux Rouennais puisque ces derniers ont poussé les choraliens jusque dans leurs derniers retranchements en revenant de nombreuses fois au score. En effet, alors que David Jackson donnait deux points d’avance aux siens à quelques secondes du buzzer final, les coéquipiers de Clément Cavallo ont dû réaliser une dernière action défensive décisive pour sceller un succès précieux dans la course à la deuxième place.