Choc du jour sur le Manolo Santana de Madrid, Rafael Nadal et Gaël Monfils se sont retrouvés pour une place en huitièmes de finale. 


Il avait l’envie ! Gaël Monfils avait déclaré hier vouloir tenter des choses pour essayer de mettre à mal les plans tactiques de Nadal. Joueur fantasque, Gaël Monfils nourrissait quelques espoirs pour titiller, à minima, son adversaire.

Toutefois, le match a été contrôlé de main de maître par l’Espagnol. Concentré sur tous les points, le numéro un mondial n’a laissé guère de miettes au français. Désireux de bien faire, la Monf’ a bien débuté sa partie en se procurant des balles de jeu sur les trois premiers jeux du match ( dont trois balles de break ) mais la maîtrise de Nadal a fait basculer le score à 3-0 en sa faveur. Malgré quelques amorties gagnantes ou quelques sursauts en coup droit, le Français n’a plus vraiment inquiété “Rafa” par la suite. Défait 6-3 dans la première manche, l’acte suivant ne va pas mieux se dérouler pour Gaël.

Énervé par le temps pris par Rafael Nadal entre les points, le Français commence à dérailler et à perdre sa concentration. Le quintuple vainqueur du tournoi ne laisse rien passer et breake d’entrée pour sceller définitivement le sort de ce match et le remporter (6-3 ; 6-1). Nadal consolide sa série avec désormais 48 sets gagnés consécutivement sur terre battue.

La défaite est dure pour Monfils mais la mission était trop dure, impeccable, Nadal reste imprenable sur ocre pour l’instant. En revanche pour Monfils, son début de match fût intéressant mais son manque de rythme s’est fait ressentir assez vite.