Après une fin de saison au coude à coude avec Besançon, Feurs avait finalement réussi à obtenir la première place de la poule A, ce qui lui donnait la mission d’affronter l’équipe de Récy-St Martin (2ème poule D) pour ce match aller du premier tour des playoffs.


Sur ce premier tour se jouant au meilleur des trois manches, Feurs avait rendez-vous dans la Marne pour ce premier match qui les voyaient affronter le club de l’éveil Récy-St Martin, club atypique formé de l’union de deux petits villages de 1000 habitants.

Et c’est diminué que les foréziens allaient effectuer ce premier voyage. En effet Bastien Albert et Louis Prolhac manquait à l’appel. Quand on connaît l’impact de ces deux joueurs sur les derniers mois de compétitions, on pouvait se demander si les foréziens allaient pouvoir tenir la distance à 8 sans deux joueurs majeurs.

Une première mi-temps concluante : 

Ce sont tout d’abord les locaux qui entrent le mieux dans le match avec un 6-0 en leur faveur. Feurs va tout d’abord répondre par l’intermédiaire de Beugnot (14 points) et Mansaré (11 points). Malheureusement, au bout de 3 minutes Zaka Alao se blesse à la cuisse. Les foréziens allaient donc devoir joueur à 7 pendant 37 minutes. On pense alors la mission compliquée pour les verts, mais il n’en n’est rien. Feurs va prendre les commandes par Wiltz (13 points) et Lance (4 points), pour arriver en tête au bout de dix minutes (21-18). Puis dans le 2ème quart, les hommes de Julien Cortey vont accélérer par Beugnot et Mansaré une nouvelle fois, bien aidés par un Mathieu Boyer (23 points) ultra dominateur dans la raquette. À la mi-temps le break est fait et Feurs mène 45-31.

Une seconde mi-temps toute en maîtrise :

Au retour des vestiaires, Feurs ne laisse aucune chance à son adversaire, Vial (7 points) à l’intérieur et Beugnot et Wiltz à longue distance font flamber le score. De l’autre côté du terrain, Feurs verrouille et n’encaisse que 7 points sur ce troisième quart. Après 30 minutes, Feurs a fait le plus dur et mène 61-38.

Le quatrième quart verra Boyer continuer à dominer dessous, mais ce quart-temps permettra aussi de rappeler à tout le monde la profondeur du banc forézien, en effet la jeune “pépite” Gouzhy montrera l’étendue de son talent sur ce match avec 10 points en 26 minutes. La sonnerie finale retentit sur le score de 83 à 55 et Feurs mène 1-0 sur ce premier tour.

En cas de nouvelle victoire, ce vendredi à Feurs (20h), les hommes de Julien Cortey obtiendront directement leur billet pour le Final Four de Kaysersberg. Sinon il faudra passer par une belle qui se jouera également à Feurs le dimanche à 15H30.