Red Bull a survolée les trois séances d’essais libres du week-end et s’est positionnée en favorite pour signer la pôle position avec une météo dégagée. 


 

L’erreur de Verstappen qui l’a conduit au crash en essais libres 3 lui a coûté les qualifications ce samedi. Son erreur d’avoir touché le rail intérieur après la chicane du virage de la piscine a provoqué trop de dommages sur sa monoplace pour que ses mécaniciens puissent l’a réparer.

 

Q1 : Belle performance de Charles Leclerc

Les favoris sont au rendez-vous pour se qualifier en Q2, aucunes surprises est à noter en Q1 pour la Red Bull, les Ferrari et les Mercedes. Quelques pilotes sortent du lot comparé à leurs team mate comme Sirotkin qui relègue Stroll à 5 dixième ou Leclerc qui s’offre une Q2. Le natif de Monaco continu à impressionner mais les limites de sa monoplace vont le freiner en Q2.

Tandis que Max Verstappen regarde les qualifications depuis son stand, le visage fermé.

Eliminés : Verstappen, Magnussen, Stroll, Ericsson et Hartley

 

Q2 : Le pari Mercedes tombe à l’eau

Tous les pilotes sortent en pneumatiques Hyper Tendres (gomme la plus tendre apportée par Pirelli à Monaco) hormis les deux Mercedes qui tentent le pari des gommes Ultra Tendres. Un pari remis en cause puisque les Mercedes pointaient à  5 minutes de la fin de la séance aux 11 ème et 14 ème rang. Une stratégie peu concluante puisqu’ils ont dû repasser par les stands pour chausser la plus tendre des gommes. Une perte de temps mais des informations engendrées pour conclure que le composé Ultra Tendre souffre dans les rues de Monaco.

La piste se gomme tours après tours et les pilotes ayant pourtant sécurisés leur passage en Q3 s’élancent une deuxième fois pour préparer la Q3. A commencer par Raikkonen qui échoue à 0.038 secondes du meilleur temps imité par Ricciardo qui améliore de nouveau et Vettel.

Côté Français, Esteban Ocon hisse sa Force India au 6ème rang quant à son compatriote Pierre Gasly, arrache la Q3 pour un petit dixième. Des écarts serrés qui poussent les pilotes à la limite pour grappiller des millièmes à plus de 280 km/h. Seul français à ne pas s’être qualifié, à l’agonie avec sa monoplace Romain Grosjean ne pouvait pas espérer mieux en étant déjà à “120%” en Q1. Peu de choses étaient à espérer en Q2.

Éliminés : Hulkenberg, Vandoorne, Sirotkin, Leclerc, Grosjean

Q3 : Une séance à suspens !

Red Bull donne des ailes à Ricciardo ! La fusée australienne s’est envolée en signant un record impressionnant de 1’10’810, à l’aise tout le weekend Ricciardo a logiquement signé la pole position. La première tentative fît serrée pour les pilotes qui se retrouvent trois à se battre pour la seconde place en 0.005 secondes. C’est à la deuxième tentative que Vettel chipe la première ligne sur le fil devant Lewis Hamilton et son équipier Raikkonen. A noter la belle performance de notre français Esetaban Ocon qui s’élancera demain 6ème et celle de Fernando Alonso 7 ème. Une qualification motivante pour le double champion du monde espagnol.

Une séance de qualifications intéressante avec des écarts très proches à tous niveaux de la grille qui promet une belle course.