Présenté avec une couleur de cheveux inédite, Benoît Paire se dit nouveau en ce mois de mai. Convaincant sur les derniers Masters 1000 sur terre-battue, l’aléatoire Benoît se montre comme une des meilleures chances françaises du tournoi.


C’est l’une des affiches du jour, en troisième rotation sur le central, Benoît Paire et Kei Nishikori vont se retrouver pour une sixième fois en carrière. Dans le passé, le Japonais s’est imposé à trois reprises dont une victoire à Roland Garros en 2013. De son côté, Paire est parvenu par deux fois à renverser l’ancien quatrième mondial, dont une très belle victoire au premier tour de l’Us Open en 2015.

Mais voilà, en 2018, tout est différent. Après de longs mois de calvaire, Kei Nishikori semble enfin remonter la pente. Finaliste à Monte Carlo, le Japonais a montré à tout le monde que son tennis était là et que le physique reprenait place petit à petit. Malheureusement pour lui, le Japonais a croisé par la suite deux fois la route de Novak Djokovic, sa bête à noire (13-2), à Madrid et à Rome. Ces deux rencontres se sont soldés par deux défaites au terme de deux très bons matchs de Nishikori. Après un premier tour plutôt aisé, Nishikori doit confirmer son retour en bonne forme à Roland Garros. Tête de série numéro 19, le finaliste de l’Us Open en 2014 doit néanmoins faire face à Benoît Paire, joueur connu pour être assez imprévisible.

En effet, Benoît Paire est la bonne surprise tricolore de cette saison sur terre battue. Alors qu’il voulait mettre pied à terre, le voilà reparti sur de bons rails et avec une nouvelle couleur de cheveux. Évinçant Pouille, Schwartzman ou encore Gasquet à Madrid et à Rome, le Français a pris confiance. Même si la mission est de taille face à Nishikori, Benoît Paire pourrait peut-être bien créer une surprise…