Pour la première fois de sa carrière, Fabio Fognini s’est qualifié pour les quarts de finale à Rome, devant son public. Après avoir éliminé Dominic Thiem au deuxième tour, l’Italien s’attaquait à Rafael Nadal aujourd’hui.


Ce match avait tout d’un piège pour Rafael Nadal. Devant un public en délire, Fabio Fognini représente un vrai danger. Vainqueur par deux fois de Nadal sur terre battue, l’Italien sait qu’il a les armes pour créer une surprise.

Breaké rapidement dans la partie, Fabio Fognini va revenir, offensif, l’Italien va prendre deux fois de suite le service de Nadal pour s’adjuger la première manche (6-4), exploit que seul Dominic Thiem a réalisé sur les douze derniers mois. Pris de maladresse, l’Espagnol ne semble pas bien dans son match, accumulant les fautes directes et laissant son adversaire prendre le dessus. Cependant, la deuxième manche va être à sens unique pour le septuple vainqueur du tournoi. Voulant prendre l’échange à son compte, comme dans le premier set, Fognini va commettre cette fois-ci beaucoup plus de fautes directes face à un “Rafa” qui retrouve de l’allure. Le troisième set n’y changera rien, bien que toujours présent grâce à des fulgurances en deux/trois coups de raquette, Fabio Fognini ne semble plus au point physiquement. Nadal l’achève (4-6 ; 6-1 ; 6-2) et se qualifie donc pour les demi-finales à Rome pour la première fois depuis 2014. Il y retrouvera le vainqueur du match entre Djokovic-Nishikori