Sans duel depuis un an, Novak Djokovic et Rafael Nadal se retrouvaient aujourd’hui pour leur 51ème confrontation. En phase de reconquête, ce match faisait figure de vrai test pour le Serbe face au maître de la surface.


Comme au bon vieux temps, ces deux membres du Big 4 se jouaient à nouveau cet après-midi à Rome pour tenter de se qualifier pour la finale. Nous offrant habituellement des matchs spectaculaires, les deux hommes ont fait de même pour cet opus 2018. Avant le match, une question se posait : est-ce que Novak Djokovic a le niveau pour embêter Rafael Nadal sur terre battue?

Dans un premier set homérique, Novak Djokovic et Rafael Nadal se livrent un combat acharné. Bien dans sa partie, le Serbe a tout a fait été de taille face à son rival aujourd’hui. Collé à sa ligne, “Nole” joue avec les angles et met à plusieurs reprises son adversaire hors de portée. Breaké en premier, “Djoko” ne va pas abdiquer, il revient au score et accroche un tie-break pour le plus grand bonheur de tous. Dans ce jeu décisif spectaculaire, l’Espagnol va prendre le dessus malgré une belle résistance du Serbe. Le combat est bien en place et des réponses se forment, Novak Djokovic retrouve de la rigueur dans son tennis et peut rivaliser avec Nadal.

Après ce long set d’une heure, il est temps de voir comment les joueurs vont réagir physiquement. Novak Djokovic va connaître un coup de moins bien à 2-1 et va perdre sa mise en jeu face à un “Rafa” toujours aussi consistant. L’Espagnol ne semble pas en mesure de céder, pourtant à 4-3, Novak Djokovic retrouve de l’allure, et par le biais de quelques retours fulgurants, le Serbe se met en mesure de géner Nadal à nouveau. Le jeu va durer 10 minutes mais c’est bel et bien Nadal qui va le mettre dans sa poche. Après ce jeu, l’Espagnol finira par l’emporter (7-6 ; 6-3) pour se qualifier une 10ème fois en finale du tournoi de Rome. Il retrouvera le vainqueur du match entre Zvrev et Cilic. En cas de victoire finale, “Rafa” pourrait reprendre les commandes de l’ATP.

Malgré la défaite, le match de Novak Djokovic reste très encourageant. Au point dans son jeu, le Serbe n’a montré guère de vulnérabilité. Encore peut-être un peu juste physiquement, “Nole” sait qu’il est sur la bonne voie. Malheureusement hors des 16 première têtes de série, Djoko pourrait pêcher du gros dès les huitièmes de finale à Roland Garros.