Vous étiez nombreux à participer aux votes pour les différentes distinctions de l’année Parlons Sports – Vervas Métal mais chez les femmes, c’est Anaïs Dachet, jeune pensionnaire du Club Athlétique du Roannais, qui a été désignée “Sportive de l’Année” avec 47,1 % des suffrages. Elle a donc souhaité s’exprimer après le gain de ce trophée.


Parlons Sports : Bonjour Anaïs, alors tout d’abord qu’est-ce que ça fait d’être élue Meilleure Sportive de l’Année ?

Anaïs Dachet : Cela m’a beaucoup surprise de faire partie des sportives pouvant être élues. J’étais très fière ! Et quand j’ai vu que j’avais gagné encore plus ! Ce trophée est une jolie récompense de fin de saison. Je ne m’y attendais vraiment pas…

PS : Quel bilan tires-tu de ta saison ?

AD : Je suis très satisfaite de ma saison ! Mon passage en espoir c’est bien passé avec une saison hivernale marquée par les cross et la boue et ensuite un record battu de 30 secondes sur le 3000m (lors des interclubs) et bien évidemment la montagne avec un gros changement par rapport à l’année dernière en junior : montée descente et une distance bien au dessus mais énormément de plaisir lors de ces championnats !

PS : Et si on parlait d’avenir… Quelles sont les prochaines échéances à venir pour toi ?

AD : Il y a déjà le Trail de l’épine (25km) en mode plaisir et sans réel objectif si ce n’est une première pour moi sur cette distance, avec bien évidemment une pensée pour les copains aux championnats d’Europe en macédoine, le 30 juin. Et ensuite une course de kilomètre vertical début août à Val Thorens pour préparer les championnats de France le 9 septembre à Saint Lary Soulan dans les Pyrénées. Pour la saison à venir je vais surtout me concentrer sur les trails et la montagne.