Au terme d’une belle confrontation, la Russie s’est imposée 3-1 et valide donc son ticket pour les huitièmes de finale. La nation hôte jouera donc la 1ère (ou 2ème place) face à l’Uruguay le 25 juin prochain (16h). Malheureusement pour l’Égypte, cette défaite s’apparente à la fin du parcours..


(Crédit photo : Michael Dalder/Reuters)

L’Égypte et la Russie ont su nous offrir une première période divertissante, rythmée et très équilibrée. Malgré un léger manque de réalisme et de vision de jeu, les deux équipes ont réussi à prendre leur chance. Le retour au vestiaire ne pouvait faire que du bien à ces deux nations qui jouent gros sur cette rencontre. Si l’Égypte risque l’élimination, la Russie peut valider son billet pour les phases à éliminations directes dès le coup de sifflet final. Attendu par toute la planète football, Mohamed Salah n’a pas brillé durant cette première mi-temps. Il est d’ailleurs le joueur de champs égyptien ayant touché le moins de ballon (19) en 45 minutes.

Déjà 5 buts marqués contre leur camp durant ce mondial

Malheureusement, à la 47ème minute, après un centre repoussé par Elshenawy, Zobnin tente sa chance à 25 mètres. Fathi, pressé par Dzyuba dans son dos, tente de repousser le ballon mais dévie finalement le cuir dans son propre but en trompant son portier (47e, 1-0). C’est déjà le 5ème buts marqué contre leur camp par les nations qui participent à ce Mondial 2018 alors que le record sur une édition est de 6 (Édition 1998). L’Égypte s’est totalement écroulée après ce but et va même en encaisser 2 autres. D’abord par Cheryshev aux 7 mètres sur un centre en retrait de Fernandes (59e, 2-0) puis par Dzyuba d’un superbe enchainement à la réception d’un long dégagement de Kutepov (62e, 3-0). L’Égypte va finir la rencontre avec une maigre consolation, du moins pour Mohamed Salah qui va réduire l’écart sur pénalty en se faisant lui-même justice (73e, 3-1). L’arbitre qui avait dans un premier temps sifflé un coup franc aux abords de la surface est logiquement revenu sur sa décision après utilisation de la VAR. Sans éclat de rébellion, l’Égypte ne se relèvera pas plus et n’ira pas chercher de remontada. Les coéquipiers de Mohamed Salah n’ont plus que partiellement leur destin en main et devront s’imposer largement face à l’Arabie Saoudite tout en espérant voir la Russie l’emporter haut la main face à l’Uruguay.

(Crédit photo en Une : Richard Heathcote/Getty Image)