Pour le compte de la première journée du groupe H, les Japonais ont pris le dessus sur les Colombiens (2-1), réduits à 10 dès les premières secondes du match. 


 

Le début de match était en effet cauchemardesque pour la Colombie, et notamment pour Carlos Sanchez, qui repousse une tentative de Kagawa de la main, alors qu’Ospina était battu. Kagawa se charge de transformer le pénalty, prenant à contre-pied le portier Colombien (1-0, 5è). 

En infériorité numérique, la Colombie, qui aura du mal à contourner le bloc Japonais, va tout de même réussir à trouver la faille sur coup-franc, magnifiquement tiré à ras du sol par Quintero (1-1, 37è).

Les Nippons remettent directement la pression sur le camp Colombien, à l’entame de la deuxième mi-temps. Osako (54è) puis Inui (56è) butent sur un excellent Ospina. Après de multiples assauts, c’est finalement Ozako qui viendra débloquer la situation d’un jolie tête sur corner (2-1, 73è). Malgré l’entrée de James Rodriguez qui a fait du bien aux Colombiens, ils ne parviendront cependant pas à égaliser, émoussés par un match qu’ils auront disputé pour la quasi-totalité en infériorité numérique.

 

Le Japon fait donc une excellente opération en disposant du cador du groupe H. De son côté, la Colombie est d’or et déjà en danger quant à une éventuelle qualification pour les phases finales.