Le premier choc de cette Coupe du Monde 2018 en Russie a accouché d’un match complètement fou entre le Portugal et l’Espagne.

On l’attendait avec impatience. Si le début de la compétition a resulté sur un festival de la Russie, ce n’était finalement rien en face du duel entre deux cadors de la compétition. D’un côté le Champion d’Europe en titre, de l’autre le Champion du Monde 2010. Et le match a démarré sur les chapeaux de roues avec dès la quatrième minute. Nacho Fernandez accroche Cristiano Ronaldo dans la surface. Le Portugais transforme et débute son récital.

Ronaldo, Ronaldo… Ronaldo

L’Espagne, qui a un nouveau sélectionneur depuis deux jours en la personne de Fernando Hierro, ne capitule pas. Au contraire, après un litige dans la surface avec vraisemblablement une faute de Diego Costa du coude sur Pépé, l’Espagnol conclu parfaitement pour ramener son équipe à égalité (1-1, 24′). Le match s’équilibre, l’Espagne semble un cran au dessus quand Ronaldo, encore, profite d’une boulette de De Gea pour donner de nouveau l’avantage au Portugal avant la mi-temps (2-1, 44′).

Une nouvelle fois, l’Espagne montre ses ressources. Diego Costa répond encore à Ronaldo d’un but de renard au six mètres (2-2, 55′). Puis vient le premier chef d’oeuvre. Il est signé Nacho trois minutes plus tard (2-3, 58′). L’Espagne est devant, l’Espagne semble plus forte et semble se diriger vers un premier succès. Mais voilà, en face, il y a le quintuple Ballon d’Or. Sur coup-franc à 20 mètres, Cristiano Ronaldo s’offre un sublime triplé et par la même occasion le match nul au Portugal 3-3. Quel match !