Face de redoutables croates, l’Argentine a perdu pied ce jeudi en encaissant trois buts en seconde mi-temps. Les huitièmes de finale s’éloignent pour l’Albiceleste.


Il n’y avait pas grand chose à se mettre sous la dent lors du premier acte. Avec un Lionel Messi muselé par la défense croate, les Argentins étaient en panne d’idée à l’instar du premier match face à l’Islande. Seules une frappe contrée de Musa et une transversale (involontaire?) d’Acuna étaient venues inquiéter la cage de Subasic. De leur côté, les Croates ont fait trembler la défense argentine dès la 5e minute avec une frappe croisée de Perisic détournée par Caballero. Face à une défense en grande difficulté dans les placements, Mandzukic aurait pu ouvrir la marque s’il avait mieux armé sa tête à la 33e minute. Score à la pause : 0-0.

Dès le retour des vestiaires, l’Albiceleste était plombée par son gardien auteur d’une grosse boulette qui profitait à Rebic en marquant d’une volée sublime (53e). Sonnés par ce but, les Argentins ne réagissaient que sur une frappe de Meza de nouveau arrêtée par Subasic en deux temps (64e). Malgré les changements effectués par Sampaoli, les sud-américains ne trouvaient pas la faille et laissaient des espaces dans le dos de leur défense. Modric, d’une frappe dont il a le secret, alourdissait le score (80e)avant que son coéquipier Rakitic ne sonne la sentence bien servi par Kovacic dans le temps additionnel. Le score final était sans appel : 0-3.

Avec ce résultat, l’Argentine se retrouve troisième en attendant le match de demain opposant l’Islande au Nigeria tandis que les Croates prennent le tête de du groupe avec 6 points. La crise couve chez l’Albiceleste qui devra tout donner lors de son dernier match. Si cela suffit…