Grand favoris du mondial pour beaucoup de spécialistes, le Brésil devrait s’imposer dans un groupe où la bataille pour la seconde place qualificative pour les phases finales de la compétition s’annonce féroce !


Les Suisses restent sur deux bonnes performances en amical : un match nul 1-1 contre l’Espagne et une victoire 2-0 contre le Japon.


  • Groupe E : Brésil, Costa Rica, Serbie, Suisse


  • Matches :
  • Costa Rica – Serbie (17 juin – 14h)
  • Brésil – Suisse (17 juin – 20h)
  • Brésil – Costa Rica (22 juin – 14h)
  • Serbie – Suisse (22 juin – 20h)
  • Suisse – Costa Rica (27 juin – 20h)
  • Serbie – Brésil (27 juin – 20h)

PARCOURS “BRÉSIL 2014”


Brésil : Éliminé en demi-finale (contre l’Allemagne 7-1)
Costa Rica : Éliminé en quart de finale (contre les Pays-Bas aux tirs aux buts)
Serbie : Non qualifiée
Suisse : Éliminé en huitième de finale (contre l’Argentine 1-0)


LA STAR – NEYMAR JR


Il est certainement le joueur le plus attendu de ce mondial 2018. Après sa signature au Paris Saint Germain, Neymar est plus scruté que jamais par le monde du football. Lui qui se veut l’héritier des Messi et Ronaldo pour le prochain Ballon d’Or, sa réussite passera par une bonne prestation au Mondial. Blessé avec le PSG cette saison, il a fait le choix de repousser son retour pour être à 100% pour cette Coupe du Monde. Il doit prouver, il doit laver l’affront subi par le Brésil à domicile contre l’Allemagne en 2014 (7-1), bref beaucoup de choses repose sur les frêles épaules du numéro dix brésilien.


LE FAVORIS : LE BRÉSIL


Le Brésil est tout simplement la nation avec le plus d’étoile sur le maillot. Par étoile comprenez victoire finale en Coupe du Monde. En vingt éditions (depuis 1930), la Seleção a soulevé cinq fois le trophée ultime. Alors que la transition avec la formidable équipe de la fin des années 90 et le début des années 2000 semblait prendre du temps, cette sélection brésilienne arrive en Russie avec de solides arguments. On parle rarement de défenseurs lorsqu’on évoque la Seleção, pour cause voici un aperçu des joueurs offensifs des jaunes et verts : Coutinho, Gabriel Jesus, Firmino, Douglas Costa, Willian… Beaucoup de talents qui permettront peut être au Brésil de retrouver la Coupe du Monde, seize ans après la dernière remportée.


LA (POSSIBLE) SURPRISE : COSTA RICA


Ils ont fait le coup en 2014 en se hissant à la première place de leur groupe, pourtant relevé, devant l’Angleterre, l’Italie et l’Uruguay. Après avoir battu la Grèce en huitièmes, le Costa Rica avait échoué aux portes du dernier carré au tirs aux buts face aux Pays-Bas. Ils se sont qualifiés au Mondial 2018 sans trop de difficultés face au Panama, à la Jamaïque et à Haïti (ils ont terminé premier du groupe sans connaître la défaite). Début juin ils ont infligé une lourde défaite à l’Irlande du Nord (3-0) avant de s”incliner en Angleterre (2-0). Ils seront emmenés en Russie par leur capitaine et portier du Real Madrid, Keylor Navas.


LE BAROMÈTRE PS


Argentine – ★★★★★ ★★★☆☆
Brésil – ★★★★★ ★★★☆☆
Espagne – ★★★★★ ★★★☆☆
France– ★★★★★ ★★★☆☆
Croatie – ★★★★★ ★☆☆☆☆
Portugal – ★★★★★ ★☆☆☆☆
Uruguay – ★★★★★ ☆☆☆☆☆
Nigeria – ★★★☆☆ ☆☆☆☆☆
Costa Rica – ★★☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Danemark – ★★☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Suisse – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Russie – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Égypte – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Maroc – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Pérou – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Australie – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Serbie – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Islande – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Iran – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Arabie Saoudite – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆

☆ Chances de remporter le Mondial (sur 10)

 

Le Groupe A

Le Groupe B

Le Groupe C

Le Groupe D

Suite de la saga « Tour du Monde », mardi 12 juin avec le groupe F