Une partie de la rédaction “Football – Ligue 1” de Parlons Sports s’est réunie pour vous proposer son équipe type composée des meilleurs éléments des effectifs de l’AS Saint-Étienne et de l’Olympique Lyonnais cette saison. Résultat ? 5 joueurs stéphanois et 6 joueurs lyonnais viennent garnir un 11 titulaires qui donne l’eau à la bouche.


  • Gardien : Stéphane Ruffier
  • Défenseurs : Mathieu Debuchy, Marcelo, Neven Subotic, Ferland Mendy
  • Milieux : Yann M’Vila, Houssem Aouar, Rémy Cabella
  • Attaquants : Nabil Fékir, Mariano Diaz, Memphis Depay

Ruffier, fin de saison décisive

Dans les buts, Stéphane Ruffier est, comme depuis de nombreuses années, un des piliers de l’ASSE. Un peu en difficulté en milieu de saison (à l’image de son équipe), il a su se remettre dans le bain au fil de la saison et aider les siens à effectuer cette belle remontée. A l’image de son match face à Montpellier il y a quelques semaines (avec 7 arrêts), “la Ruff” appairait comme LE grand oublié des trophées UNFP, n’étant même pas retenu. Néanmoins, nul doute que ses performances et la non participation des verts à une coupe d’Europe l’année prochaine pourrait donner des envies d’ailleurs au portier stéphanois.

 

Subotic-Marcelo, les patrons

Concernant la défense, nous avons choisi d’effectuer un découpage équivalent. En effet, Mathieu Debuchy apparaît comme le véritable latéral droit qui s’est révélé cette saison. Rapatrié d’Arsenal par un prêt dans le Forez, le champion de France lillois a imposé son style chez les verts et représente la vraie réussite du mercato de l’ASSE. A noter son importantissime but lors du derby retour à Lyon et son retour dans les plans de Didier Deschamps. Sur l’aile gauche, Ferland Mendy s’est démarqué par une saison solide en Ligue 1, après son arrivée en provenance du Havre l’été dernier. Dans l’axe, nous avons opté pour la solidité de deux partons : Subotic et Marcelo. Le serbe venu de Dortmund avec un état physique inconnu, il a su s’imposer tout de suite comme un véritable taulier très serein. Quant à son homologue lyonnais, très à l’aise dans le jeu de passe, il a lui aussi su stabiliser une défense en quête d’un véritable patron depuis plusieurs années.

 

Aouar, la révélation

Au milieu, nous avons combiné deux artisans du sauvetage des Verts ainsi que la révélation de la saison des Gones : Houssem Aouar. À seulement 18 ans, le jeune milieu de terrain lancé par Bruno Génésio a participé à 44 rencontres toutes compétitions confondues cette saison dont 32 apparitions en Ligue 1 (25 en tant que titulaire) avec 6 buts et 5 passes décisives. Des statistiques qui égalent presque celles de Rémy Cabella, atout offensif des Verts qui a cumulé 7 buts et 6 passes décisives en seulement 25 rencontres de championnat (ndlr. il a également marqué 1 but en 3 apparitions avec l’OM). Le dernier membre de ce trio est Yann M’Vila, éxilé au Rubin Kazan depuis 2013, l’international français a été convaincu par Jean-Louis Gasset de rejoindre le club forézien lors de la trêve hivernale. Il est le seul débarqué cet hiver à ne pas avoir marqué pour les Verts mais son influence au milieu de terrain a mis tout le monde d’accord. Véritable métronome lors de la longue série d’invincibilité des stéphanois (13 matchs) avec une moyenne de 75 passes réalisés par match et 88.3% de réussite.

 

Un trio lyonnais, sans contestation

Enfin, concernant les attaquants, le choix fut incontestable. L’ASSE ayant terminé la saison sans aucun joueurs au dessus des 10 buts et/ou des 10 passes décisives en Ligue 1, nous avons jeté notre dévolu sur le trio explosif des lyonnais. Fekir, Mariano et Memphis ont respectivement achevé leur saison avec 18, 18 et 19 buts au compteur ainsi que 8, 4 et 13 passes décisives. Souvent maladroit, le hollandais Memphis Depay a su terminer sa saison de la meilleure des manières puisque sur les 9 derniers matchs il a marqué 10 buts et a offert 7 passes décisives à ses coéquipiers. Quant à Mariano et Fékir, ils ont su dynamiter les défenses adverses tout au long de la saison.