Au terme d’un premier épisode des playoffs de ProB haletant hier soir à Vacheresse, c’est Fos Provence qui a eu le dernier mot sur la Chorale (68-72). Les hommes de Laurent Pluvy sont maintenant dos au mur mais tout reste encore possible en cas de victoire jeudi à Parsemain.


@Gabin Roche

Avec le soutien d’environ 5 000 supporters roannais, les Choraliens entamaient idéalement la rencontre dans le sillage d’un Mathis Keita en feu (7 points en 5 minutes). Appliqués et solidaires, les coéquipiers de Jason Williams prenaient rapidement le large après seulement 10 minutes (29-16). La démonstration de force choralienne continuait de plus belle dans le deuxième acte de cette finale aller grâce notamment à un Robert Nyakundi sur courant alternatif derrière l’arc (3/5 à 3 points). L’expérience de joueurs comme Mamadou Dia (40 ans) permettaient cependant à Fos de continuer d’y croire et de s’accrocher dans un partie endiablée (37-29, 16e). Ben Mbala, auteur de quelques dunks spectaculaires et efficace dans la raquette de manière générale, finissait le travail avant de rentrer aux vestiaires avec 12 unités d’avance (44-32, 20e).

@Gabin Roche

Mais après une nette domination choralienne en première période, les hommes de Rémy Giuitta allaient vite reprendre le dessus grâce à un Pierre Pelos des grands soirs (18 points, 3 rebonds, 1 passe, 1 interception en 16 minutes). La réussite changeait alors instantanément de côté et la Chorale était cuite à l’étouffée par des Provençaux monstrueux dans le troisième quart temps. Les coéquipiers de Jordan Aboudou avaient même pris les commandes du match à l’entame du dernier acte de ce premier épisode des finales ProB (56-57, 30e). Les quelques supporters de Fos donnaient alors de la voix dans une Halle Vacheresse un poil moins bruyante en début de 4e quart temps. Ben Mbala arrivait alors à la rescousse pour remettre les siens dans le sens de la marche (62-59, 34e) mais les visiteurs montraient que le talent ne manque pas non plus dans le Sud après un panier assassin d’Edouard Choquet derrière la ligne à 3 points (65-68, 37e). La salle n’aura pas suffit à booster au maximum les Choraliens qui se montraient totalement perdus et en manque de solutions dans les moments clés. La première victoire fut donc assez logiquement dans la besace sudiste après une excellente deuxième période.

@Gabin Roche

Les coéquipiers de Pierre Brun sont maintenant au pied du mur avant de se déplacer à Fos jeudi soir. S’ils veulent encore espérer monter en Jeep Elite, les Choraliens n’ont plus le choix : il faut gagner à Parsemain. Si ce scénario venait à se confirmer, il y aurait donc un match 3 dimanche à 18 h 30 à la Halle Vacheresse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here