Thiem-Zverev, c’était le match que tout le monde attendait depuis le tirage au sort. Ces deux joueurs se présentaient comme deux gros out-siders après leur très bon début de saison sur terre battue.


Alexander Zverev (3e), vainqueur à Madrid et Munich mais aussi finaliste à Rome , jouait Dominic Thiem (8e), finaliste à Madrid cette année et déjà double demi-finaliste à Roland Garros. Malheureusement, le choc n’a pas tenu en raison d’une baisse physique de Zverev qui était gêné à la cuisse gauche. Toutefois, il y aura eu match le temps d’un set, le premier. Les deux joueurs se rendent coups pour coups mais c’est l’Autrichien qui réussi le break en premier à 3-3. Plus appliqué, le protégé de Gunter Bresnik défendait à merveille et poussait son adversaire à la faute, qui malgré sa volonté d’avancer n’avait pas totale réussite sur ses attaques et sur ses quelques montées au filet. Mais sur ce set, l’Allemand est dans le match et propose une opposition à l’Autrichien. Ensuite, le match s’est décousu, à 4-1 dans la deuxième manche, Zverev se fait soigner à la cuisse gauche. L’abandon semble même envisageable mais l’Allemand reste sur le court. Néanmoins, la partie est terminée et malgré sa volonté de continuer, le numéro trois mondial n’est plus en mesure de se déplacer comme il le souhaite mais n’est surtout plus en mesure de rivaliser avec Dominic Thiem qui continue son impeccable partition. C’est donc une victoire en trois manches de l’Autrichien (6-4 ; 6-2 ; 6-1) qui rejoint pour la troisième fois consécutive le dernier carré à Roland Garros. Du côté de Zverev, l’Allemand paye ses efforts de ses trois matchs en cinq sets contre Lajovic, Dzumhur et Khachanov.