J-8 avant le début de la Coupe du Monde en Russie. D’ici le coup d’envoi de la compétition, notre rédaction vous propose de découvrir un à un les groupes et équipes qui feront vibrer la planète pendant un mois. Top départ avec le groupe A !


Russie, Égypte, Arabie Saoudite et Uruguay


  • Groupe A : Russie, Arabie Saoudite, Égypte, Uruguay 


  • Matchs :
  • Russie – Arabie Saoudite (14 juin – 17h)
  • Égypte – Uruguay (15 juin – 14h)
  • Russie – Égypte (19 juin – 20h)
  • Uruguay – Arabie Saoudite (20 juin – 17h)
  • Uruguay – Russie (25 juin – 16h)
  • Égypte – Arabie Saoudite (25 juin – 16h)

 


PARCOURS ‘BRÉSIL 2014’


Russie : Éliminée en phase de poule (3e du Groupe H)
Arabie Saoudite : Non qualifié
Égypte : Non qualifié
Uruguay : Éliminé en huitième-de-finale (contre la Colombie 2-0)


Il va être la star à suivre dans ce Mondial. Auteur d’une saison stratosphérique avec Liverpool, qui a mené le club jusqu’en finale de la Ligue des Champions (perdue 3-1 face au Real Madrid), Mohamed Salah est actuellement l’un des meilleurs joueurs de la planète. Sa blessure contractée contre le Real Madrid a mis en émoi tout un pays, qui mise principalement sur lui. Son sélectionneur l’a annoncé, “Mo” Salah sera présent sur le terrain pour le premier match contre l’Uruguay. Pourra t-il mener son équipe jusqu’en huitième de finale ? Tout (ou presque) repose sur lui désormais. L’Égypte attend ça depuis 28 ans !


LE FAVORI – L’URUGUAY


Le double vainqueur de la Coupe du Monde (1930-1950) fait figure de grand favori de la poule A. Si l’équipe a subit du changement, elle peut compter sur deux des meilleures gachettes au Monde : Luis Suarez (Barcelone) et Edinson Cavani (PSG). Ils auront la lourde charge de porter leur sélection, qui vacille entre jeunesse et expérience. Solide, la sélection a terminé les qualifications “Amsud” à la deuxième place, loin derrière le Brésil. Dernièrement, la Celeste s’était imposée lors de la China Cup (Chine, Pays de Galles, République Tchèque) sans encaisser de but mais sans véritable concurrence. L’Uruguay peut-il faire mieux qu’en 2014 avec un huitième de finale ?


LA (POSSIBLE) SURPRISE – LA RUSSIE


On a envie de croire au bon destin du pays organisateur qui, devant son public, peut souvent renverser des montagnes. Ce fut le cas, tant bien que mal, pour le Brésil en 2014, la France en 1998 ou encore l’Allemagne en 2006… Mais ne nous mentons pas, on est quand même plus proche d’un destin similaire à l’Afrique du Sud en 2010 qui n’avait pas passé les poules. Ce qui inquiète, c’est le niveau de jeu de l’équipe russe, composée essentiellement de joueurs du championnat local (21 sur 23). La Russie n’a plus gagné depuis le 10 novembre 2017 (4-2 contre la Corée du Sud). Depuis ? Quatre défaites et trois matchs nuls. L’équipe peut néanmoins arriver en forme puisqu’elle n’a pas disputé de qualifications. Le pays compte beaucoup sur son équipe, un huitième de finale serait déjà une belle récompense pour le peuple russe.


LE BAROMÈTRE PS


Russie – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆

Arabie Saoudite – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆

Egypte – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆

Uruguay – ★★★★★ ☆☆☆☆☆


* Chances de remporter le Mondial (sur 10)

 

Suite de la saga “Tour du Monde”, mardi 7 juin avec le groupe B