Première de sa poule, la Belgique affrontait le Japon en huitièmes de finale de la Coupe du Monde avec le statut de favori. Mis en difficultés tout le long du match par le Japon, les belges l’ont finalement emporté dans les arrêts de jeu.


 

Souvent cité parmi les favoris pour remporter une grande compétition, la Belgique pourtant impressionnante sur le papier a toujours du mal à arriver au bout.

Face au Japon, nos voisins belges se sont crées la première grosse occasion du match avec un Lukaku peu opportuniste à la 25ème minute. Avec un centre à la perfection de Mertens sur la droite pour Lukaku qui devance Yoshida devant le but, le belge manque la balle à bout portant et le défenseur japonais en profite pour dégager en catastrophe avant que son équipier Kawashim ane donne tout en se jetant devant Eden Hazard. 

Les Red Devils continuent à pousser pour ouvrir le score avec une frappe tout en puissance d’Eden Hasard à l’entrée de la surface sans réussite. Un match jusqu’ici peu attractif jusqu’à la 29 ème minute où De Bruyne adresse un centre dans la surface pour Kompany qui touche la balle avant le portier japonnais Kawashima au deuxième poteau dans un angle fermé. Kompany en l’air, n’arrive pas à redresser le ballon.

La pause arrive mais le Japon se crée une dernière opportunité de prendre l’avantage avec un long ballon vers Nagatomo coté gauche qui centre sur Osako mais manque son contrôle et le ballon file vers Courtois qui, en se baissant, manque la balle qui lui passe entre les jambes. Plus de peur que de mal pour la Belgique puisque Courtois se rattrape.

 

Une seconde mi-temps digne d’une coupe du monde !

A peine revenu sur la pelouse, le Japon ouvre le score ! Sur un contre à toute vitesse., Osako lance Haraguchi qui profite d’une erreur de Vertonghen pour se trouver seul face à Courtois légèrement décalé sur la droite et réussit à croiser sa frappe à la perfection pour ouvrir le score ! Réaction imminente des Belges avec une frappe d’Eden Hasard servi par Mertens qui échoue sur le poteau deux minutes après le but.

La Belgique semble se réveiller jusqu’à prendre un coup derrière la tête avec un second but des japonnais. Un véritable coup de canon d’Inui à 25 mètres permet au Japon d’accroître le score. Une frappe à montrer dans les écoles !

On pensait voir les belges achevés après être mené 2-0 mais Vertonghen auteur d’une sublime tête lobée de 15 mètres réduit le score à la 70 ème minute de jeu ! L’expérience a parlée même si sa tête improbable ressemblait davantage à un centre qu’à un tir. La finalité est là et le match est relancé.

Après une première mi-temps où les deux équipes ne voulaient pas se découvrir, la seconde nous a offert du spectacle. Coup sur coup, le capitaine Eden Hasard auteur d’un joli travail côté gauche centre pour Fellaini qui égalise de la tête.

Alors qu’on semblait se diriger vers des prolongations, la Belgique a renversée le match à la 94ème minutes de jeu avec Chadli ! Les Red Devils sont en feu avec une contre-attaque flamboyante de De Bruyne qui décale la balle pour Meunier côté droit. Le joueur du parisien centre pour Lukaku qui laisse passer le ballon pour Chadli au deuxième poteau pour la troisième but synonyme de qualifications en quarts de finale. Ce match nous a montré la force mentale des joueurs belge. Une équipe à caractère qui pourrait faire trembler le Brésil.