Coup double pour Lewis Hamilton en Allemagne. Le britannique remporte la course à domicile de son équipe et en profite pour prendre les reines du championnat. Les pilotes Mercedes en mauvaise posture à la mi course ont profité de la pluie pour signer un doublé inattendu. Vettel dans le mur.


 

Élancé de la pôle position, Sébastian Vettel conserve son avantage sur Bottas et Raikkonen à la fin du premier virage. Rien ne semble l’inquiéter, ni même la remontée de Lewis Hamilton (14ème sur la grille), jusqu’aux premiers arrêts aux stands où son équipier s’arrête et profite pour l’undercuter. On retrouvait alors les deux Ferrari en tête mais un message radio de la Scuderia Ferrari demandant à Raikkonen de laisser passer Vettel à tuer tout suspens avant l’arrivée de la pluie.

Présente que partiellement sur le circuit, la pluie n’a pas obligé les pilotes à chausser les pneus Intermédiaires mais certains se sont fait piéger comme le leader de la course et du championnat. Incroyable bouleversement de cette fin de course. Généralement à l’aise dans ces conditions périlleuses, Sébastian Vettel a été piégé par la pluie dans le stadium de l’Hockenheim et est sorti de la piste en percutant le mur. Grosse erreur pour l’allemand qui comptait près de dix secondes d’avance sur ses poursuivants. La voiture de sécurité est alors déployée et contre toute attente les pilotes en profitent pour chausser les pneus Ultra Soft. Cette pluie était uniquement présente sur quelques virages.

La relance fût tendue entre les deux pilotes Mercedes mais Bottas a reçu la consigne de “maintenir les positions”. Premier et deuxième les Mercedes se sont envolées vers un magnifique doublé sur ses terres. Malgré un manque de performance pure, les flèches d’argent ont profité des changements climatiques pour marquer de gros points.

Le champion du monde de Formule 1 en titre signe ainsi sa 66ème victoire de sa carrière et profite pour infliger un 25-0 à son rival Sébastian Vettel.

Kimi Räikkönen un instant leader de cette course assure les points pour la Scuderia Ferrari avec un nouveau podium. La victoire était jouable pour le finlandais mais le champion du monde 2007 a dû se contenter de la troisième marche du podium, devant Max Verstappen et Nico Hülkenberg également à domicile ce week-end.

Romain Grosjean décroche la sixième place grâce à cette fin de course complètement folle. Son dépassement dans le dernier tour de course sur la Force India de Sergio Pérez lui a permit de retrouver le sourire. Esteban Ocon, Marcus Ericsson et Brendon Hartley complètent ce top 10.

Découvrez le classement final :

Plus d’infos à suivre

 

 

 

Une piste très piégeuse en fin de course