Malgré la demi-finale de conférence Sud perdue face à Bordeaux, les Gones de Lyon évolueront bien en D2 la saison prochaine.


Crédits photo : Pierre-Elie Edime – Quentin Lafond – David Lorut – Aixelane

 

“La montée en Division 2 n’était pas prévue au départ” confie Franck Gallien, président des Gones de Lyon. Après une deuxième place obtenue dans leur poule derrière les Diables Bleus de Grenoble, les Rhodaniens se sont qualifiés en demi-finale de conférence Sud en s’imposant face aux Iron Masks de Cannes (20-22). Les Gones se sont ensuite inclinés face aux Lions de Bordeaux (26-6) et devaient donc rester en Division 3.

Comme nous vous l’expliquions, la Fédération Française de Football Américain a décidé de réformer ses championnats. En plus du championnat Elite, la D2 est elle aussi touchée par ces changements. Le championnat passe donc de douze équipes à seize pour la prochaine saison. De plus, les Centurions de Nîmes ont décidé de redescendre en D3 malgré le fait que la Fédération ai décrété qu’aucune équipe ne serait reléguée cette année. “La FFFA a donc décidé de repêcher une des meilleures équipes de D3 pour monter” explique Franck Gallien. Il continue : “Nous avons monté le dossier et étions en concurrence avec les South Fighters d’Avignon. Nous avons été sélectionné pour une accession en D2.”

Les critères pour un repêchage et une montée en D2 étaient les suivants :

  • Nombre de licenciés sur les trois dernières années
  • Nombre d’équipes jeunes
  • Nombre de licenciés et d’éducateurs par section
  • Nombre d’arbitres régionaux formés
  • Résultats des équipes jeunes

Les Gones de Lyon évolueront donc en Division 2 pour la saison 2018-2019. Avant la communication par la FFFA d’un cahier des charges précis pour les équipes souhaitant rester en D2 et celles voulant accéder à la D1 (automne 2018), le président lyonnais, Franck Gallien, fixe d’ores et déjà l’objectif : “Nous voulons nous inscruster dans le paysage de la Division 2 française.”