En déplacement à Londres, l’Olympique Lyonnais s’est incliné 3 buts à 1 en match amical face à l’équipe d’Huddersfield, 16e de Premier League lors de la dernière saison.


 

Composition OL 1e mi-temps : Gorgelin – Rafael, Martins Pereira, Marcelo, Tete – Ndombele, Caqueret, Diop – Cornet, Memphis, Traoré

Première période dominée

Ce sont les Lyonnais qui dominent le début du match sur le terrain d’Huddersfield. Par deux fois Bertrand Traoré sert parfaitement Memphis (4e et 7e minute). Mais le Hollandais perd ses duels face au portier anglais, d’abord à cause d’une mauvaise conduite de balle, ensuite à cause d’un ballon piqué mal maîtrisé qui fuit le cadre. Tanguy Ndombele et Bertrand Traoré feront chauffés les gants du gardien adverse à leurs tours sans toutefois trouver la faille (39e et 41e minute). A la mi-temps, les Lyonnais se sont procurés les meilleures occasions mais manquent de réalisme face aux buts. Sans avoir été mis en danger, ils regagnent le vestiaire sur une score nul et vierge.

Domination récompensée

Alors qu’il avait changé toute son équipe à la mi-temps du match contre Fulham, Bruno Genesio ne procède qu’à un remplacement à la mi-temps. Martin Terrier ramplace Memphis à la pointe de l’attaque des Gones. Quelques minutes après son apparition, l’ancien Strasbourgeois est presque décisif. Il dévie astucieusement le ballon pour Bertrand Traoré qui, seul face au gardien adverse, ne cadre pas son intérieur du pied (49e minute). Lyon ouvre finalement le score une minute plus tard. Diop lance parfaitement Cornet en profondeur qui dribble le portier anglais et marque dans le but vide (0-1, 50e minute).

C’est entre la 62e et la 67e minute que l’entraîneur lyonnais décide de remanier son équipe. Voici la composition de l’Olympique Lyonnais après la 67e minute : Gorgelin – Mendy, Morel, Solet, Dubois – Tousard, Ferri, Aouar, Cornet – Mariano, Terrier

L’effondrement 

L’effet est immédiat. La sortie de Marcelo, impérial dans l’axe de la défense, perturbe les lyonnais. Sur un corner, Gorgelin manque sa sortie, Solet est un peu laxiste au marquage et Kongolo, ancien monégasque, égalise (1-1, 68e minute). Les joueurs de Bruno Genesio semblent avoir du mal à se trouver et seul Ferland Mendy se procure une occasion en éliminant un adversaire avant de voir sa belle frappe du pied droit être détournée en corner par le gardien adverse (72e minute). La fin de match sera cruelle pour les Lyonnais. Suite à un mauvais ballon de Morel, Huddersfield récupère le ballon. Depoitre est trouvé dans la surface et voit sa reprise de volée détournée par Gorgelin. L’attaquant belge est tout heureux de voir le ballon lui revenir dessus et marque dans le but vide (1-2, 80e minute). Depoitre viendra achever des Lyonnais plus fébriles en deuxième période à quelques secondes de la fin du match. Servi entre Morel et Solet, il place une frappe dans la lucarne de Gorgelin, impuissant sur le coup (1-3, 89e).

L’Olympique Lyonnais s’incline donc face à la modeste équipe d’Huddersfield. Après avoir dominé, puis mené au score, les Lyonnais ont encaissé trois buts en vingt minutes, principalement sur des erreurs d’inattention. La sortie de Marcelo en défense, de Ndombele au milieu et de Traoré devant aura fait beaucoup de mal aux Gones. A noter le match convainquant de Diop, qui semble monter en puissance sur cette phase de préparation.